Stephen Fry nous donne son opinion sur dieu

Interviewé par le présentateur irlandais Gay Byrne pour sa célèbre émisson The meaning of life, Stephen Fry, athé notoire, s’est laissé aller  à quelques bonnes répliques suite à une question de Byrne sur dieu.

Dans cette émission, Byrne n’hésite pas à aborder la question religieuse et la foi de ses invités. A la question « Supposons que l’existence de dieu soit vraie et que vous vous retrouviez confronté à lui après votre mort, que lui diriez-vous ? », la réponse de Fry, réfléchie, semble totalement estomaquer le présentateur qui, probablement, ne s’attendait pas à une telle réponse :

Et Fry de poursuivre dans sa contestation d’un dieu qui ne serait qu’amour et bonté :

 » Cancer des os chez des enfants ? Qu’est-ce que c’est que ça ? Comment oses-tu ? Comment oses-tu créer un monde dans lequel il y a tant de misère qui n’est pas de notre fait ? Ce n’est pas juste. C’est totalement, totalement malsain. En quoi devrais-je respecter un dieu capricieux, mesquin, stupide, qui crée un monde rempli d’injustice et de souffrance. »

Byrne réplique qu’avec ce genre d’attitude, il a peu de chance d’entrer au paradis, et Fry de poursuivre :

« Non, mais je ne le voudrais pas. Je ne voudrais pas y rentrer dans ces conditions. Elles sont mauvaises. Maintenant, si j’étais mort du temps de Pluton, d’Hadès, du temps des douze grands dieux grecs, j’aurais été plus ouvert. Parce qu’ils ne prétendent pas ne pas être humains dans leurs appétits, dans leurs caractères capricieux, leurs déraisons. Ils ne se présentent pas comme omniscients, omnipotents, infiniment sages et bienfaisants. » […] « Le dieu qui a créé cet univers, s’il a été créé par un dieu, est assez clairement un maniaque complet. Parfaitement égoïste. Ainsi, nous devrions passer notre vie à genoux, à le remercier ? Quel dieu ferait cela ? Oui, le monde peut être splendide, mais il y existe aussi des insectes dont le cycle de vie consiste à s’insérer dans les yeux d’enfants jusqu’à les rendre aveugles. Qui s’en nourrissent. Il aurait pu aisément créer un monde où cela n’existerait pas. C’est tout simplement inacceptable. L’athéisme, ce n’est pas uniquement penser qu’il n’y a pas de dieu, mais c’est se demander, dans l’hypothèse contraire, quel genre de dieu est-ce ? C’est évident : il est monstrueux, totalement monstrueux, et quoi qu’il soit, il ne mérite aucun respect. A partir du moment où vous le bannissez, votre vie devient plus simple, plus pure, plus propre, et a plus de valeur à être vécue, selon moi. »

Point de vue intéressant que celui développé par Fry qui, dans sa comparaison avec le polythéisme grec, charge les monothéismes, tous trois présentant un dieu-créateur ne créant finalement que pour jouir de sa puissance et de la servilité de ceux qui la serviraient.

L’émission sera diffusée dimanche 1er février à 22 heures 30 sur RTE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s