L’Autriche modernise sa loi sur l’Islam

L’Autriche a adopté ce mercredi 25 février une loi régissant plus strictement la religion musulmane, et ce dans le but d’offrir à cette confession un cadre juridique plus précis, mais aussi pour en limiter les dérives. La précédente loi sur l’Islam datait de 1912, votée après le rattachement de la Bosnie-Herzégovine, majoritairement musulmane, à l’empire austro-hongrois d’alors, en 1908. Cette loi reconnaissait pour la première fois en Europe la religion musulmane en Autriche-Hongrie.Mais désormais la population musulmane est majoritairement arabophone, plus précisément turque. Les turques représentent la plus grande communauté musulmane du pays. Il y a selon le dernier recensement 560.000 musulmans en Autriche.

Sebastian Kurz, le ministre de l'Intégration autrichienne, auteur de la nouvelle législation.

Sebastian Kurz, le ministre de l’Intégration autrichienne, auteur de la nouvelle législation.

Lire la suite

Waleed Al-husseini, l’apostat, le militant

Pour ceux qui ne le connaitraient pas, Waleed Al-husseini est un militant athée, ancien musulman ayant rejeté sa foi, et donc un apostat. Il a été arrêté et incarcéré en Palestine après avoir posté des messages critiques envers l’Islam et en faveur de l’athéisme. Cette arrestation avait soulevé la critique des associations des droits de l’homme, son arrestation et sa détention n’ayant pas trouvé de justification pénale. Très présent sur les médias ces derniers jours après les différents attentats terroristes liés à l’Islam de ces derniers mois, il a créé le groupe Conseil des ex-musulmans de France et écrit un livre Blasphémateur! Les prisons d’Allah, tout à la critique et à la dénonciation du coran et de l’Islam. Waleed Al-husseini considère que la pomme pourrie au sein de l’Islam est au cœur du texte, et que ses lois et ses valeurs ne sont pas compatibles avec la démocratie. Waleed Al-husseini Lire la suite

Attentats de Copenhague : à qui le tour ?

30000 personnes, dont Helle Thorning-Schlidt, la première ministre danoise, sont descendues dans la rue lundi 17 février à la mémoire des victimes de l’attentat de Copenhague. Samedi dernier, un homme armé d’un fusil-mitrailleur, Omar El-Hussein, a ciblé de coups de feu un centre culturel où étaient notamment réunis l’ambassadeur de France au Danemark François Zimeray et le caricaturiste suédois Lars Vilks. Ce dernier fait l’objet, tout comme les caricaturistes de Charlie Hebdo décédé dans l’attentat de Paris, d’une Fatwa après avoir participé à diffuser dans son pays les caricatures danoises du prophète Mahomet. Sans doute était-il la cible principale. Tous étaient réunis pour parler de la liberté d’expression ainsi que de la notion de blasphème, notion chez nous désuète mais refaisant ces derniers temps son apparition. Après avoir réussi à tuer Finn Nørgaard, réalisateur danois présent sur les lieux, le tueur est reparti en cavale, un peu à la manière des auteurs de l’attentat de Paris.

Finn Nørgaard, le réalisateur danois décédé dans l'attentat.

Finn Nørgaard, le réalisateur danois décédé dans l’attentat.

Lire la suite

Triple meurtre de Chapel Hill : les réactions

Quatre jours après le triple meurtre de Chapel Hill ayant eu lieu mardi 10 février, qui a créé une certaine polémique aux États-Unis, les réactions nationales et internationales se sont multipliées ces derniers jours. Pour rappel, Craig Hicks, un athée que nous qualifierons de militant, a froidement abattu trois jeunes étudiants américains de confession musulmane avant de se rendre à la police. Actuellement détenu, l’enquête a été confiée au FBI afin de déterminer si ce crime relevait d’un crime haineux car confessionnel – ce qui aggraverait nettement sa peine – ou était lié à un banal différend pour des places de parking. Selon les résidents et des proches des victimes, ce n’était pas la première fois que Hicks s’en prenait à ces trois personnes, qu’il venait souvent menacer, arme à la ceinture, pour utilisation qu’il considérait abusive d’une place de parking visiteurs. Les proches confirment des intimidations permanentes.

Welcome_to_Chapel_Hill

Lire la suite

Craig Hiks, l’athéisme assassin ?

Stupeur aux États-Unis après l’assassinat de trois jeunes étudiants musulmans dans le campus de Chapell Hill en Caroline du Nord. Les victimes se nomment Shaddy Barakat, un étudiant dentiste, sa femme Yusor Mohammad, et la sœur de celle-ci, Razan Mohammad Abu-Salha. Tous trois ayant entre 19 et 23 ans. Le suspect s’est lui-même rendu à la police : il s’appelle Craig Hiks, et ce n’est pas un fanatique chrétien, mais bel et bien un athée, visiblement miliant.

Craig Hicks

Le tueur, Craig Hicks, athéiste militant.

Si la police avait initialement annoncé qu’il s’agissait d’une dispute à propos d’une place de parking, le mobile des ces assassinats semblent plutôt à chercher du côté des convictions de l’individu, un athée, postant régulièrement des messages contre les religieux et en faveur de l’athéisme sur sa page Facebook. Lire la suite

Nicolas Bedos l’incroyant

Ce samedi 7 février 2015, Nicolas Bedos s’est fendu de sa petite chronique ponctuelle qui, ces derniers temps, prenaient particulièrement pour sujet les religions dans l’émission On n’est pas couché. Fidèle à lui-même, qu’il plaise ou non, il s’est lancé se samedi dans une éloge de l’incroyance, prenant pour point de départ le fait que dieu ait été depuis quelques mois un peu trop au centre des préoccupations de la société. Et celui qui ne croit pas a-t-il son mot à dire ? Celui qui ne croit pas aurait-il tort au premier degrés, serait-il hors du jeu par le seul fait de ne pas être un acteur volontaire de cette grande famille monothéiste tricéphale ? Bref, que l’humoriste plaise ou non, il prend le parti athée contre la mystification religieuse et ses interdits permanents.

Lire la suite

Les religions abrahamiques, l’univers, et ses conséquences

Enfin, nous y sommes. Nous ne sommes plus seuls. Passée la première rupture métaphysique où l’Homme s’est détaché totalement de la nature, ne faisant plus un avec elle, tel l’oiseau fusionnant avec le ciel, indifférencié avec son environnement, passées des centaines de milliers d’années avec au cœur le déchirement de cette dissociation dont nous apprivoisions alors les Esprits, voilà enfin l’annonce qui doit bouleverser notre espèce. Le télescope spatial Kepler a décelé dans une constellation finalement pas si lointaine des rayonnements inhabituels sur une planète : la teinte orangée qu’elle affiche ne laisse aucun doute. De la même manière que nos activités ont modifié la biosphère naturelle, rendant notre existence visible depuis l’espace, la biosphère de cette planète, prosaïquement baptisée Kepler 220C, est sujette à des modifications qui n’ont rien de naturelles. Elles sont l’effet d’un élément tiers, une vie extraterrestre, de surcroît développée. Peut-être une ou des civilisations.

 Astronaute meet alien

Lire la suite