Craig Hiks, l’athéisme assassin ?

Stupeur aux États-Unis après l’assassinat de trois jeunes étudiants musulmans dans le campus de Chapell Hill en Caroline du Nord. Les victimes se nomment Shaddy Barakat, un étudiant dentiste, sa femme Yusor Mohammad, et la sœur de celle-ci, Razan Mohammad Abu-Salha. Tous trois ayant entre 19 et 23 ans. Le suspect s’est lui-même rendu à la police : il s’appelle Craig Hiks, et ce n’est pas un fanatique chrétien, mais bel et bien un athée, visiblement miliant.

Craig Hicks

Le tueur, Craig Hicks, athéiste militant.

Si la police avait initialement annoncé qu’il s’agissait d’une dispute à propos d’une place de parking, le mobile des ces assassinats semblent plutôt à chercher du côté des convictions de l’individu, un athée, postant régulièrement des messages contre les religieux et en faveur de l’athéisme sur sa page Facebook. Et c’est bien là que le bât blesse. S’il est de tradition dans les milieux athées de dire que l’on ne verra pas un athée tuer quelqu’un au nom de son athéisme, il faut croire que Craig Hiks, actuellement détenu, a mis cette maxime en porte-à-faux. Son avant-dernière photo, le 20 janvier, montre un revolver calibre 38 chargé. L’image est intitulée «Moi» et dans la légende Craig Hicks précise que l’arme est chargée et qu’il dispose en outre de cinq balles supplémentaires.Bien évidemment, il convient d’attendre ses déclarations pour affirmer ou infirmer le fait qu’il ait commis ces actes dans une volonté de défendre son athéisme et d’en découdre avec les religions, le religieux, jusqu’aux croyants.

chapel-hill-victims

Les trois victimes de Chapel Hill

Mais plus encore, ce qui interroge les réseaux sociaux, c’est le peu d’exposition médiatique accordé à cet évènement, qui semble relever d’un assassinat lié à la conviction religieuse des victimes. De nombreuses personnes dénoncent cette sous-médiatisation qui serait le fait de la croyance musulmane des personnes décédées. Parmi les grands médias américains, seul ABC NEWS avait pour l’instant mentionné cette affaire, les autres chaînes restant muettes. La communauté musulmane et non-musulmane s’est mobilisée pour apporter son soutien aux victimes et à leur famille. Une page sur Facebook leur est dédiée.  Mais, plus largement, est dénoncé le deux poids deux mesures concernant la couverture médiatique des évènements selon les convictions religieuse des individus.

APTOPIX Three Killed North Carolina

Ironiquement, des messages appelaient aussi les athées et les non-croyants à se désolidariser du geste du tueur, comme en écho aux appels lancés aux communautés musulmanes après les attentats de Charlie Hebdo. Vraisemblablement inondé de message, Richard Dawkins, figure de proue de l’athéisme militant, a condamné via Twitter ces assassinats, en affirmant que toute personne décente ne peut que condamner ces meurtres qui ne sont guère, de toute manière, compatibles avec l’athéisme. Évidemment, Craig Hiks ne représente pas la communauté athée, qui ne saurait se définir comme une communauté de croyance, mais certes elle interpelle et, pire, elle pourrait déboucher sur une récupération. Plus prosaïquement, il conviendrait d’interpréter cela comme l’acte d’un homme dérangé, n’ayant pas été poussé à commettre ces actes sous l’effet d’une doctrine athée, d’un livre saint, d’écrits incitant à un tel acte. Quiconque, athée ou croyant, peut commettre des actes irresponsables, mais, comme l’a souligné le regretté Christopher Hitchens, les religions, par nature, peuvent pousser des gens biens à faire des choses répréhensibles. Il faudra attendre de connaitre l’exposition des motivations véritables de Hicks pour en savoir un peu plus.

Publicités

Une réflexion sur “Craig Hiks, l’athéisme assassin ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s