Attentats de Copenhague : à qui le tour ?

30000 personnes, dont Helle Thorning-Schlidt, la première ministre danoise, sont descendues dans la rue lundi 17 février à la mémoire des victimes de l’attentat de Copenhague. Samedi dernier, un homme armé d’un fusil-mitrailleur, Omar El-Hussein, a ciblé de coups de feu un centre culturel où étaient notamment réunis l’ambassadeur de France au Danemark François Zimeray et le caricaturiste suédois Lars Vilks. Ce dernier fait l’objet, tout comme les caricaturistes de Charlie Hebdo décédé dans l’attentat de Paris, d’une Fatwa après avoir participé à diffuser dans son pays les caricatures danoises du prophète Mahomet. Sans doute était-il la cible principale. Tous étaient réunis pour parler de la liberté d’expression ainsi que de la notion de blasphème, notion chez nous désuète mais refaisant ces derniers temps son apparition. Après avoir réussi à tuer Finn Nørgaard, réalisateur danois présent sur les lieux, le tueur est reparti en cavale, un peu à la manière des auteurs de l’attentat de Paris.

Finn Nørgaard, le réalisateur danois décédé dans l'attentat.

Finn Nørgaard, le réalisateur danois décédé dans l’attentat.

Quelques heures plus tard, c’est Dan Uzan, qui surveillait l’entrée d’une synagogue dans laquelle se déroulait une Bat Mitzvah, qui a trouvé la mort lorsqu’il a été pris pour cible par le tueur, avant qu’il ne soit abattu par la police dimanche. 2 morts, donc, et 5 blessées pour cette virée solitaire. C’est le deuxième attentat à caractère djihadiste cette année sur le sol européen, dans des pays que l’on aurait pu penser à l’abri de tels événements. Il n’en est rien. Les danois s’interrogent sur les motivations de l’agresseur, né aux Danemark de parents palestiniens, comme en France on s’est interrogé sur le fait que nos djihadistes soient nés français. Le Danemark a vécu ces dernières années une forte hausse de l’immigration, favorisant l’émergence de quartier ethniques, voire confessionnels, comme cela peut être le cas en France. Omar El-Hussein venait d’un de ces quartiers, la cité de Mjolnerparken, 2500 habitants, à 95% immigrée ou issue de l’immigration. Un ghetto. Selon les premiers éléments biographiques, il faisait aussi partie d’un gang du quartier et avait passé deux ans en prison après avoir poignardé un passager dans un bus. Des fleurs ont été déposées après le drame, à l’endroit où le tireur a été abattu, par des habitants du quartier, fleurs ensuite enlevées, non par réaction contre un geste qui pourrait mal passer, mais parce que cela n’a rien de la tradition. Au Danemark comme en France, une partie de la population musulmane dénonce l’attaque MAIS…, d’autres encore estiment qu’il avait raison de faire ce qu’il a fait car si on insulte le prophète, il faut en assumer les conséquences et en mourir.

Omar El-Hussein, l'auteur des attaques de Copenhague.

Omar El-Hussein, l’auteur des attaques de Copenhague.

Plutôt que de pointer la responsabilité tant sur le caractère propagandistes des activités djihadistes que sur un texte coranique dont certaines sourates prêtent le flanc à de tels dérapages, nombreux sont ceux qui au Danemark pointent la responsabilité de l’État danois dans la mise à l’écart des populations musulmanes au sein de la société, dans la différence de traitement qui est faite avec la communauté juive au Danemark, dans le soutien de la politique israélienne au détriment de la Palestine, bref, des causes qui, certes pourraient se trouver validées – une politique migratoire qui probablement a été mal maîtrisée et qui peut expliquer les problèmes rencontrées ces dernières années dans certains quartiers au Danemark à rapprocher auxdites émeutes de banlieue en France -, mais qui ne sont pas les seules en cause. Pas d’amalgame, donc, pas de critique à faire sur la religion musulmane, ce serait se fourvoyer. Phénomène socio-économique, pas religieux. Individu isolé s’étant radicalisé, contre les pays occidentaux, contre des infidèles qu’il conviendrait de détruire. Toujours la même rhétorique guerrière, cachant un vide existentiel à combler, une sorte de plaisir thanatophile, un désir de destruction dont les cibles choisies seront les victimes.

dessin attentat copenhague

Il existe des similitudes entre la société française et la société danoise, ainsi qu’un certain nombre de différences, mais, suite aux attentats de Charlie Hebdo, beaucoup ont posé la question de la République Française, de l’intégration de ses populations immigrées, de sa politique quasi d’apartheid, ainsi que l’a désigné Manuel Valls, de la laïcité, concept ayant vécu 100 ans et qu’il nous faudrait désormais manipuler avec soin parce que certains seraient en désaccord avec ce qu’elle impose concernant le fait de devoir vivre sa religion en privée car la communauté nationale est au-dessus de la communauté des croyants – que ça en déplaise à d’autres. Malgré ces interrogations, il faut croire que d’autres sociétés, n’ayant pas les mêmes comportements, sont sujets aux mêmes problèmes. De là à penser que le problème est ailleurs ?

A voir Manuel Valls parler d’islamo-fascisme, théorisé par le penseur radicalement athée Christopher Hitchens qui associait le nazisme et une lecture littérale du Coran – désir du chef tout-puissant, commandeur des armées et des croyants, détestation hystérique du juif voué à l’extermination pure et simple, désir thanatophile, dieu unique, livre unique, pensée unique, haine de la science et de la culture, en somme de toute diversité humaine ou civilisationnelle -, a quelque chose de déconcertant. Pourtant, s’interroger sur cette notion, notamment pour sa dimension politique, est devenu une véritable nécessité car c’est une dérive possible, intrinsèque aux textes coraniques. Ne reste plus qu’à poser cette question qui, probablement, trouvera réponse sous peu : et maintenant, à qui le tour ?

Fier d'être athée proud to be atheist

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s