L’Autriche modernise sa loi sur l’Islam

L’Autriche a adopté ce mercredi 25 février une loi régissant plus strictement la religion musulmane, et ce dans le but d’offrir à cette confession un cadre juridique plus précis, mais aussi pour en limiter les dérives. La précédente loi sur l’Islam datait de 1912, votée après le rattachement de la Bosnie-Herzégovine, majoritairement musulmane, à l’empire austro-hongrois d’alors, en 1908. Cette loi reconnaissait pour la première fois en Europe la religion musulmane en Autriche-Hongrie.Mais désormais la population musulmane est majoritairement arabophone, plus précisément turque. Les turques représentent la plus grande communauté musulmane du pays. Il y a selon le dernier recensement 560.000 musulmans en Autriche.

Sebastian Kurz, le ministre de l'Intégration autrichienne, auteur de la nouvelle législation.

Sebastian Kurz, le ministre de l’Intégration autrichienne, auteur de la nouvelle législation.

La loi vise donc à donner un cadre légal à la religion musulmane, en instaurant des droits et des devoirs. C’est ainsi que dans les écoles publiques, les enfants ont le droit de prendre des cours d’éducation islamique, dispensés par des enseignants rémunérés par l’État, et tout établissement scolaire doit permettre de manger une nourriture halal. Est créé un droit à manger une nourriture halal. De plus, les filles peuvent porter le hijab sans la crainte d’être renvoyées. Des places d’aumôniers dans l’armée, les hôpitaux, les maisons de retraite et les prisons seront désormais réservées à la confession musulmane. Des études de théologie islamique seront mises en place et, très radicale, la prise en compte par les institutions des rites alimentaires et jours fériés propres à l’islam Cette loi devrait donc permettre une meilleure intégration des citoyens musulmans en Autriche. Du moins, c’est ainsi que l’on pourrait le penser. L’idée d’imposer une sorte d’Islam officiel, inclue dans la première mouture du projet de loi, a été abandonnée. Une législation concernant une présence désormais visible, même si l’on pourrait crier à une loi communautariste.

parlement autrichien

Parlement autrichien

Malgré ce qu’on pourrait considérer comme un geste d’intégration religieuse envers la communauté musulmane, une partie de la loi a soulevé la désapprobation, notamment venant de la Turquie, d’association musulmanes locales, mais aussi, comme de coutume, de l’extrême-gauche et de la gauche d’opposition au gouvernement conservateur, soutenant à demi-mot mais ne pouvant s’empêcher d’émettre quelques critiques de forme. Ces critiques sont dues, d’une part, à une loi qui selon certains encadre spécifiquement la pratique de l’Islam, et extérieure donc à une loi religieuse générale. Une sorte de spécificité de l’Islam en somme, une loi quelque part « stigmatisante ». Tout groupe autrichien déclaré comme représentatif de la communauté musulmane devra dorénavant utiliser une traduction standardisée et en allemand du Coran. D’autre part, et essentiellement, c’est la partie de la loi qui interdit désormais le financement étranger du culte qui soulève le plus de remous. Cela implique l’impossibilité pour les imams d’être financés par d’autres pays, ces pays qui ont pris pour mauvaise habitude de politiser les mosquées (Qatar, Arabie Saoudite, Turquie…). Ce qui, en l’occurrence, est une interdiction appliquée uniquement à l’Islam. Les organisations religieuses liées à l’Islam deviennent, par cette loi, des entités de droit public.

Mosquée à Vienne

Mosquée à Vienne

Nul n’est sans ignorer qu’en Autriche comme en France, et dans d’autres pays européens, un certain nombre d’imams sont envoyés par l’étranger, souvent suivant les communautés (marocaine, turque, algérienne…). Ces imams, outre des prêches ne prenant pas en compte les spécificités locales – car elles leur sont inconnues – servent surtout à conserver un lien avec le pays d’origine des croyants, parfois binationaux. Ceci est criant en Belgique, en Autriche, en Allemagne, pays à forte communauté turque, où les imams sont en partie payés directement par la Turquie, gardant ainsi un œil sur les turcs expatriés. Mais c’est surtout un moyen politique pour Recep Erdogan pour conserver des soutiens dans les communautés expatriées et en disposer. C’est un mix entre Islam et politique qui sert Erdogan qui mise beaucoup sur  sa stratégie sur le religieux et le conservatisme moral. Dans certains quartiers de Bruxelles ou de Vienne se développent des votes communautaires des populations turques en faveur de candidats faisant campagne en turc, avec des tracts en turc, visant explicitement la diaspora et soutenus ardemment par le parti conservateur de Recep Erdogan. C’est peut-être ces liens, ingérences extérieures dans la politique de pays européens, que cette loi vise à briser, obligeant notamment les imams à parler désormais en allemand. Ce n’est donc pas un hasard, étant donné l’importance de contrôler ces diasporas que Mehmet Görmez, à la tête de la direction des Affaires religieuses en Turquie s’est exprimé, en affirmant que « cette loi fait retourner l’Autriche un siècle en arrière » quand « l’islam est une religion universelle » . Discrimination, stigmatisation des musulmans, évidemment. Il a par ailleurs déclaré que l’organisation n’exclut pas d’en appeler à la Convention européenne des droits de l’homme pour obtenir satisfaction. C’est dire combien ils craignent de perdre le contrôle des ces populations vivant en Europe.

Mehmet Görmetz, directeur des Affaires Religieuses turques

Mehmet Görmetz, directeur des Affaires Religieuses turques

Le ministre de l’Intégration autrichien Sebastian Kurtz a affirmé désirer, par cette loi générale, construire un Islam européen, avec ses spécificités, et couper ses liens avec des pays tiers en ingérence. Il présentera par ailleurs sa loi, visant à construire un Islam européen, aux pays intéressés, France et Allemagne in primis.

Publicités

Une réflexion sur “L’Autriche modernise sa loi sur l’Islam

  1. Pingback: L’UDMF (Union des démocrates musulmans de France) abandonnent la joute départementale | Crissement athée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s