Le pape François met en garde contre la menace athée

Ce lundi 20 avril, le pape François recevait au Vatican une délégation de rabbins, participant à Rome à la Conférence des Rabbins Européens. Une occasion pour le Saint-Père de se fendre d’un discours permettant à nos deux monothéismes de se mettre d’accord sur une lutte qui les concerne tous deux, la lutte contre l’athéisme. Dans une courte allocution, après avoir dénoncé l’antisémitisme rampant et avoir rendu hommage aux victimes de la Shoah – inutile de revenir sur la culpabilité historique de l’Église dans son soutien au nazisme, ce dont François ne fait guère mention -, c’est au matérialisme et à l’athéisme que le Pape s’en est pris.

Le pape François

Le pape François

Dans le passage de cette allocution, le pape François met donc en garde nos sociétés contre la menace que représenterait l’athéisme et qui mettrait en péril l’essentiel, la croyance en Dieu : « Aujourd’hui, en Europe, il est plus important que jamais de mettre l’accent sur la dimension spirituelle et religieuse de la vie humaine. Dans une société de plus en plus marquée par le sécularisme et menacée d’athéisme, nous courons le risque de vivre comme si Dieu n’existait pas. Les gens sont souvent tentés de prendre la place de Dieu, de se considérer comme le critère premier de toute chose, de tout contrôler, de tout user selon leurs propres désirs. Il est important de rappeler que notre vie est un don de Dieu, et que nous devons dépendre de lui, nous confier à lui, et nous tourner vers lui. Juifs et chrétiens ont cette responsabilité d’aider à préserver le sens religieux des hommes et femmes d’aujourd’hui, et celle de notre société, par notre conscience de la sainteté de Dieu et de la vie humaine. Dieu est sacré, et la vie qu’il nous a donné est sacrée et inviolable. 

Bien évidemment, difficile de lui en vouloir de mélanger gaiement la spiritualité et la religion, mais c’est bien le propre de nos monothéismes que de persister à nous faire croire que la spiritualité et le sacré ne peuvent être vivants qu’au sein de leurs dogmes et de leur soumission à une entité imaginaire. Il est important peut-être de lui rappeler que l’athée n’a pas besoin d’un Dieu pour savoir que le monde et la vie qui nous entourent sont sacrés par essence, non par volonté de quiconque. Pas sûr que ce soient les athées qui atteignent le plus à cette sacralité.

Pour retrouver l’allocution complète du Pape : http://w2.vatican.va/content/francesco/en/speeches/2015/april/documents/papa-francesco_20150420_conference-of-european-rabbis.html

Publicités

4 réflexions sur “Le pape François met en garde contre la menace athée

  1. Espèce de charlatan ,et tu veux nous faire croire que dieu existe ,dis plutôt que tu as peur pour ta retraite ,Quel danger représentent les athees devant les crimes de ton église,et de toutes les religions ,qui ne font que nous empoisonner l’existence ,au nom d’un dieu inexistant et d’une bande de charlatan ,illuminés et détraqués du cerveau .

    Aimé par 1 personne

  2. Et surtout ils n’auront plus de boulot tous ces nantis.

    N’importe quoi, des athées il y en aura toujours.

    Des imbéciles pour croire en toutes ces histoires, aussi.

    N’importe quoi, quelle bande de nases.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s