Geert Wilders veut brandir des caricatures de Mahomet au parlement néerlandais

Geert Wilders, le député néerlandais fondateur du parti d’extrême-droite PVV (Parti de la Liberté), a déclaré qu’il allait demander au parlement néerlandais de pouvoir brandir les dessins présentés par les dessinateurs présents à Garland, au Texas, où une tentative d’attentat a eu lieu dimanche 3 mai. Geert Wilders était présent lors de ce concours de caricatures de Mahomet organisé par une association radicale d’opposition à l’Islam Stop the islamisation of America. Il avait quitté les lieux quelques minutes avant l’attentat. Les deux hommes à la fusil mitrailleuse ont été abattus par la police avant qu’il n’y ait de victimes. Ils seraient proches de DAESH. Selon Pamela Geller, la promotrice de l’évènement, Garland, dans le Texas, avait été choisi car c’était ici que les leaders musulmans américains avaient tenu une conférence sur la lutte contre l’islamophobie une semaine après les attentats de Charlie.

Geert Wilders

Geert Wilders

Geert Wilders et son parti a obtenu une Pays-Bas une certaine popularité en tenant un discours clairement anti-Islam dans un pays traditionnellement multi-culturel. Provocateur et clivant, ses discours sont parfois extrêmes : selon lui, le Coran – dont la violence textuelle est patente – est comparable à Mein Kampf et à ce titre devrait être interdit, partisan en cela de l’islmofascisme, assimilant la religion musulmane à un ensemble de précepte communautaires, autoritaires et aliénants, ne laissant aucune place à la liberté individuelle. Son opinion sur l’Islam est retranscrite dans un film, Fitna, tourné à la suite de l’assassinat par des extrémistes du réalisateur Théo Van Gogh. Wilders lui-même est sous le coup d’une fatwa, ses propos étant visiblement dérangeants. Il fait l’objet d’une poursuite judiciaire pour avoir demandé publiquement qu’il y ait moins de marocains aux Pays-Bas. Il est partisan de la théorie du Grand Remplacement, théorie popularisée par l’idéologue d’extrême-droite Renaud Camus, figure du milieu, qui veut que les populations européennes soient progressivement, et avec le soutien des élites, remplacées par des populations principalement africaines : « Marchez donc dans la rue et regardez ce qu’il se passe : vous ne vous sentez plus dans votre pays. Il y a une bataille qui est en train de se jouer et nous devons nous défendre. Avant qu’on ne s’en aperçoive, il y aura plus de mosquées que d’églises. » Un discours radical, donc, qui, sans beaucoup de subtilités, soulèvent néanmoins quelques points intéressants sur le Coran en tant que texte. Une analyse déjà faite par d’autres du caractère totalitaire de l’Islam, perçu comme un nouveau fascisme, que le philosophe français Michel Onfray avait déjà tenté de montrer dans son Traité d’athéologie.

Pour écouter le discours de Geert Wilders lors de son intervention à Garland :

Pour un autre discours, sous-titré en français de Geert Wilders (montage tout à fait mauvais d’images et musique terrifiante derrière à réprouver, néanmoins son discours est clair) :

Et voici le dessin qui est sorti gagnant du fameux concours de caricatures de Mahomet à Garland. A vous de juger :

bosch-fawstin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s