Le rabbin américain Bernard Freundel condamné pour voyeurisme

Décidément, il ne suffit pas d’être religieux et de prôner une forme de chasteté pour ne pas être à l’abri des mauvais instincts. C’est le cas du rabbin Bernard Freundel, rabbin respecté d’une synagogue de Washington, qui vient d’être condamné par la justice à six ans et six mois de prison pour délit de voyeurisme, ayant eu lieu dans le saint lieu. Le rabbin avait plaidé coupable : son stratagème reposait dans l’insertion d’une caméra dans un radio-réveil, plus deux autres lui permettant de varier les angles de vue. Il filmait alors et enregistrait les femmes qui se dénudaient à l’entrée des douches jouxtant la Mikvah, le bain rituel. Le rabbin officiait particulièrement pour les femmes nouvellement converties. Par ailleurs, il invitait des femmes participant à ses cours à la Towson University du Maryland à visiter et à utiliser la Mikvah dans le seul but de les filmer. 52 films ont été retrouvés.

Bernard Freundel

Bernard Freundel

Des victimes ont témoigné de la honte qu’elles ressentent désormais pour avoir été ainsi trahies et dévoilées dans ce lieu sacré. La communauté juive s’était dite indignée par ces actes. Bernard Freundel, marié et père de trois enfants, s’est repenti de ces actions, dues selon lui à une « enfance dégradée » qui l’a hanté toute sa vie. Mais il a reconnu avoir provoqué « une sorte de phobie à propos d’un endroit qui devrait être sacré et je suis écoeuré par cela ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s