Un mémorial consacré à la mémoire des juifs déportés fait polémique en Grèce

L’inauguration ce weekend d’un monument en mémoire des juifs déportés de la ville grecque de Kavala a été annulée après une volte-face de dernière minute des autorités locales concernant la représentation de l’étoile de David, a-t-on appris de sources concordantes samedi. «J’ai été contacté jeudi par la maire de Kavala afin de savoir si nous serions d’accord pour que l’étoile de David n’apparaisse pas au centre de la plaque de marbre mais plutôt sur le côté», a indiqué à l’AFP Moses Constantinis, président du conseil central des communautés juives de Grèce (KIS). Dimitra Tsanaka, la maire de Kavala, commune de 63 000 habitants à quelque 150 km de Thessalonique, a confirmé cet échange, assurant qu’elle voulait «un symbole plus discret pour protéger le monument du vandalisme», et invoquant également des oppositions à la représentation de l’étoile de David parmi les membres de sa majorité.

Dimitra Tsanaka, la maire de Kavala

Dimitra Tsanaka, la maire de Kavala

Jeudi également, l’élue a demandé l’autorisation du conseil municipal pour modifier l’apparence du monument, dont l’inauguration était prévue dimanche, a indiqué à l’AFP Kostas Simitsis, chef de file de l’opposition municipale. «Elle n’a pas dit clairement pourquoi, invoquant des raisons  »esthétiques », mais on a ensuite compris implicitement qu’il s’agissait de la présence de l’étoile», a-t-il ajouté. «Nous lui avons promis notre soutien au maintien de ce monument si elle rencontrait des difficultés avec des membres de sa majorité», a précisé M. Simitsis, ancien maire socialiste de la ville, tandis que Mme Tsanaka a été élue en 2014 avec le soutien des conservateurs de Nouvelle Démocratie.

starofdavid

Selon M. Simitsis, la communauté juive avait souhaité un monument discret, justement en raison des craintes de profanation, et refusé un premier projet plus «visible». La cérémonie d’inauguration du mémorial en mémoire des 1484 Juifs de Kavala déportés pendant la deuxième guerre mondiale a été annulée, provoquant la colère des organisations juives et du secrétariat général aux cultes du gouvernement. La maire de Kavala a cependant assuré à l’AFP qu’il s’agissait d’un «malentendu», que la ville «voulait ce symbole et qu’il aurait sa place au coeur» de sa ville.

Par l’AFP

Publicités

Une réflexion sur “Un mémorial consacré à la mémoire des juifs déportés fait polémique en Grèce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s