« NousTournonsLeDos », le hashtag en vogue en Turquie avant les élections législatives de dimanche

Alors que les élections législatives doivent se tenir ce dimanche en Turquie, certaines femmes turques ont lancé une nouvelle campagne sur les réseaux sociaux, visant à condamner des propos tenus par Recep Erdogan, le premier ministre de l’AKP. Ce dernier est un habitué des remarques et des petites phrases qui attaquent explicitement les femmes et le rôle qu’elles auraient à jouer dans la société. Ainsi, en novembre 2014, il avait affirmé que l’égalité homme-femme était « contre-nature » et que, comme l’affirme l’Islam, le rôle de la femme est « la maternité ». Ces propos avaient évidemment soulevé un tollé chez une partie de la population turque, progressiste et désireuse de ne pas se plier aux exigences religieuses. Dans un pays où le port du voile est en nette progression et où le gouvernement essaye de libérer le port du voile dans tous les établissements publics – école, université -, la cour constitutionnelle peine à bloquer ces lois qui vont à l’encontre de l’État laïc voulu par Atatürk. C’est dans le cadre de cette progressive « ré-islamisation » de la société civile désirée par l’AKP et les institutions religieuses que les attaques contre les femmes se développent, les poussant à mettre en scène leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

Recep Erdogan, le premier ministre turque

Recep Erdogan, le premier ministre turque

Tout a commencé le 1er juin, à Igdir, où le premier ministre Erdogan doit se rendre pour un meeting de campagne. Prêts à le recevoir, des manifestants s’étaient donnés rendez-vous et plutôt que de montrer leur désaccord avec la politique de l’AKP en criant, il marquèrent leur opposition en tournant le dos au convoi. Cette forme de manifestation, filmée, a donné lieu a un commentaire de Erdogan, voyant avec mépris dans cette protestation une forme d’incitation sexuelle : « Je vous demande pardon, mais elles ont tourné le dos alors que nous étions en train de nous diriger vers un centre électoral. Bien sûr, la décence ne permet pas de vous dire ce que cela signifiait. Si vous avez un minimum de politesse, d’honneur et de compétences, alors la politique se fait au Parlement ». Une nouvelle attaque faite aux femmes qui a immédiatement amené à la création d’un hashtag populaire en Turquie #SırtımızıDönüyoruz (« NousTournonsLeDos ») où des femmes, voilées et non-voilées, se prennent en photo, dos tournés en guise de soutien aux manifestantes. Pour autant, pas sûr que cette campagne sur les réseaux sociaux permettent de déboulonner l’AKP lors des élections de dimanche : selon les premières estimations, l’AKP, solidement implanté, reste en tête, mais il devrait perdre un certain nombre de sièges, malgré ses 42% d’intentions de vote. Le parti pro-kurde classé à gauche de l’HDP pourrait dépasser les 10% et constituer une véritable opposition à l’AKP.

Publicités

Une réflexion sur “« NousTournonsLeDos », le hashtag en vogue en Turquie avant les élections législatives de dimanche

  1. Pingback: Turquie : Bulent Arinc, le vice-premier ministre rabaisse une femme en plein parlement | Crissement athée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s