Cisjordanie: un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque de colons israéliens

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été gravement blessés vendredi lorsque des colons israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie occupée, une attaque dénoncée comme un « acte de terrorisme » par Israël. Ce qualificatif très rare et les condamnations unanimes des dirigeants israéliens, le Premier ministre de droite Benjamin Netanyahu en tête, n’ont toutefois pas convaincu les Palestiniens. Ces derniers ont dit tenir le gouvernement Netanyahu « entièrement responsable » de la mort du bébé, y voyant la « conséquence directe de décennies d’impunité accordée par les autorités israéliennes au terrorisme des colons ». Des manifestations sont attendues après la prière de la mi-journée à travers les Territoires palestiniens, les islamistes du Hamas, au pouvoir à Gaza, ayant lancé dès jeudi un appel à une « journée de la colère » contre les agressions israéliennes.

La maison brûlée par des colons israéliens et dans laquelle a péri un bébé

La maison brûlée par des colons israéliens et dans laquelle a péri un bébé

Lire la suite

Publicités

Turquie : Bulent Arinc, le vice-premier ministre, rabaisse une femme en plein parlement

En Turquie, l’AKP, le parti au pouvoir de Recep Erdogan, n’est pas particulièrement connu pour être tendre avec les femmes. Après les affirmations de l’actuel président que l’égalité hommes-femmes était « contre-nature » et que les femmes devaient se contenter de la maternité, c’est une sortie du vice-premier ministre turque Bulent Arinc qui a de nouveau soulevé l’indignation d’une partie de la société turque. C’est au parlement turc, et alors qu’il avait la parole, qu’il s’est adressé sans ambages à une député femme qui essayait de l’interrompre et qu’il lui a lancé de se taire, en précisant « en tant que femme, tais-toi ! ». Au cœur du débat parlementaire, l’intervention militaire turque contre l’État Islamique. C’est au moment de défendre la décision turque d’attaquer les positions kurdes que son discours a été l’objet de protestations de la part du parti pro-kurde dans hémicycle, le Parti Démocratique des Peuples (HDP), dont fait partie la député Nursel Aydogan

Bulent Arinc, le vice-premier ministre turc

Bulent Arinc, le vice-premier ministre turc

Lire la suite

Israël : des participants à la Gay Pride blessés au couteau par un juif ultra-orthodoxe

La Gay Pride annuelle  qui s’est déroulé ce jeudi en Israël a viré au drame, après qu’un juif ultra-orthodoxe ait poignardé et blessé six participants, dont deux gravement. L’homme, Yishaï Shlissel, n’est guère un inconnu pour les services de police locaux, celui-ci ayant déjà été l’auteur de faits similaires lors de la Gay Pride de 2005, en blessant au couteau trois personnes, et ayant tout juste fini de purger sa peine de 10 ans de prison. Environ 5000 personnes défilaient sur une des avenues principales de Jérusalem lorsque cet homme, sortant d’un supermarché, a jailli dans la foule et planté son couteau dans plusieurs participants, malgré la présence massive des forces de sécurité censées sécuriser l’évènement. C’est l’attaque la plus violente lié à cet évènement qui divise la population, où la frange religieuse est majoritaire par rapport à d’autres villes d’Israël, et qui montrent bien les tensions qui existent entre les différents groupes sociaux. Évidemment, la frange religieuse et orthodoxe rejette l’homosexualité.

L'agresseur Yishaï Shlissel, arrêté par la police

L’agresseur Yishaï Shlissel, arrêté par la police

Lire la suite

Craintes d’attentats terroristes à Rome à l’occasion du jubilé décidé par la Pape François

Le maire de Rome, Ignazio Marino, a mis en garde jeudi contre « les risques concrets d’actes terroristes » dans la capitale italienne pendant le Jubilé (année sainte), prévu par le pape François de décembre 2015 à novembre 2016. « C’est le premier Jubilé qui se tient depuis le 11 septembre 2001 et à l’époque de l’EI », l’organisation jihadiste État islamique, a expliqué M. Marino dans une interview au quotidien Corriere della Sera. « Toutes les indications que nous avons des services de renseignements américains, comme des maires américains avec lesquels j’ai parlé récemment, parlent de risques concrets d’actes terroristes pour l’Italie et Rome », a-t-il assuré.

Ignazio Marino, le maire de Rome

Ignazio Marino, le maire de Rome

Lire la suite

L’Etat Islamique appelle la communauté chinoise ouïghour à rejoindre la lutte

Les médias officiels de groupe terroriste de l’État Islamique ont fait paraître lundi une vidéo dans laquelle ils appellent la communauté chinoise ouïghour à se joindre à eux et à les rejoindre sur le territoire qu’ils contrôlent. Dans la vidéo d’une dizaine de minutes, un homme masqué qui serait un musulman ouïghour parle dans son langage natal et s’adresse à sa communauté. Un fusil dans les mains, il appelle ses « frères » à migrer dans les territoires contrôlés par l’État Islamique et les met en garde face « au péché de se détourner du djihad, et le péché de ne pas prêter allégeance au calife ». C’est la première fois que l’État Islamique s’adresse à la communauté musulmane ouïghour, établie en Chine. L’État chinois est toutefois particulièrement attentive dans la surveillance de cette communauté et lutte activement contre de possibles dérives terroristes comme le confirme les mesures prises contre cette communauté ces derniers temps, provoquant les réactions de la Turquie.

isis-looks-to-the-east-1427225497

Lire la suite

Plusieurs centaines de Mauritaniennes destinées à l’esclavage en Arabie Saoudite

En ce début de 21e siècle, en cette fin de juillet 2015, Aminetou Mint el Moktar, la célèbre présidente de l’Association de femmes chefs de famille de Mauritanie, l’AFCF, révèle un scandale la traite des femmes. « 200 jeunes filles, récemment parties de Mauritanie, sont déjà sur place, en Arabie saoudite. Elles sont séquestrées dans des cours de maisons, victimes de toutes les formes de maltraitances physiques, psychologiques et sexuelles », affirme la présidente de l’AFCF jointe par « L’Obs » en Mauritanie. Dénonçant « une forme aberrante d’esclavage contemporain et une traite sexuelle », Madame el Moktar a porté cette affaire de trafic massif de femmes entre la Mauritanie et l’Arabie saoudite devant la police et le Parquet de Nouakchott, la capitale mauritanienne. La police judiciaire a ouvert une enquête après le dépôt d’une plainte d’une des mères des jeunes filles.

esclavage

Lire la suite

Népal : fin des sacrifices d’animaux pour la plus grande fête de sacrifice rituelle, la fête de Gadhimai

Tous les cinq ans se déroule au Népal, au temple de Gadhimai, une fête hindoue pour célébrer la déesse Gadhimai, déesse de la puissance. La particularité de cette fête réside dans le déchaînement sacrificiel que ce rituel engendre afin de s’attirer les bonnes grâces de la déesse en terme de prospérité et de disparition du mal. Cette fête rituelle qui se déroule tous les 5 ans, et dont la prochaine édition se déroulera en 2019, a un tel niveau de sacrifices d’animaux, le plus souvent égorgés aux abords du temple, qu’aux dernières éditions on estimait entre 300.000 et 500.000 le nombre de bêtes ainsi sacrifiées, soit la plus grande fête sacrificielle du monde derrière l’Aïd el Kebir. Des associations de défense des animaux luttent depuis plusieurs années pour arrêter ce déchaînement sanguinaire et a finalement obtenu la cessation définitive de ces sacrifices. Un grand pas en avant et une grande victoire pour quiconque a les animaux à cœur, plus encore lorsque de tels sacrifices de masse sont commis pour complaire à une imaginaire divinité.

Sacrifices Gadhimai

Une image de charnier après des sacrifices

Lire la suite

Maroc : la vidéo d’un groupe d’hommes harcelant une femme seule avec son bébé fait polémique

Après la vidéo de deux femmes entièrement voilées harcelées publiquement dans la rue par un groupe d’homme en Arabie Saoudite, c’est une autre affaire harcèlement qui défraie la chronique, cette fois-ci au Maroc, à Tanger. Une jeune femme a été harcelée sexuellement par une horde d’hommes sur la corniche de Malabata à Tanger. Même avec un enfant dans les bras, un groupe compact d’hommes s’est mis à la presser, lui crier dessus, la toucher. Elle ne doit son salut qu’à l’arrivée de la police, obligée de former un cordon de sécurité autour d’elle afin de la protéger de la foule d’homme.

Les scouts d’Amérique acceptent désormais les cadres homosexuels

La grande organisation scoute américaine BSA (Boy Scouts of America), qui acceptait déjà les jeunes scouts homosexuels, a franchi un nouveau pas en votant lundi la fin de l’interdiction des gays dans son encadrement, tout en permettant des exceptions déplorées par les associations pro-gays. Le conseil d’administration de BSA s’est prononcé à 79 % en faveur de cette résolution « qui abroge l’interdiction nationale relative aux dirigeants adultes et employés ouvertement homosexuels », indique un communiqué de BSA qui précise que la résolution prend effet « immédiatement ». Ce vote met ainsi fin à une interdiction des homosexuels, amendée ces derniers temps en faveur des jeunes gays après de multiples campagnes et manifestations, dans cette grande organisation de quelque 2,5 millions de membres et près d’un million d’encadrants bénévoles.

1360104047_7567_boyscouts

Lire la suite

Australie : plus d’un millier de cas d’abus sexuels sur enfants dans la communauté des Témoins de Jéhovah

Les Témoins de Jéhovah australiens sont empêtrés dans un scandale de pédophilie de grande ampleur. Selon les autorités australiennes, l’institution aurait couvert plus de 1000 cas d’abus sexuels sur enfants, des abus étalés sur les 60 dernières années. La même organisation qui avait enquêté sur les cas de pédophilie dans l’Église catholique australienne, une commission royale australienne visant à répondre aux cas d’abus sexuels, a le mandat pour enquêter sur toutes les organisations religieuses ou séculaires. Selon Angus Stewart, l’un des conseils de la commission d’enquête, s’exprimant lors de la première audition au sujet des Témoins de Jéhovah, l’organisation religieuse agit comme une secte avec des règles précises visant à éviter que ne soient dénoncés les scandales sexuels : « Selon les preuves collectés par la commission royale, il y aurait 1006 auteurs présumés d’abus sur enfants depuis 1950, identifiés par les Témoins de Jéhovah eux-mêmes, et aucun n’a été rapporté à la justice séculaire. Cela suggère que c’est la pratique courante des Témoins pour faire de la rétention d’information concernant les cas d’abus sexuels sur enfants, en ne faisant pas suivre les différentes allégations à la police ou autres autorités compétentes. ». 

La couverture d'un numéro de Tour de Garde, le magazine des Témoins de Jéhovah

La couverture d’un numéro de Tour de Garde, le magazine des Témoins de Jéhovah

Lire la suite