L’acteur iranien Bahram Radan inquiété après son soutien public à la légalisation des mariages de même sexe aux Etat-Unis

Un célèbre acteur iranien a dû faire amende honorable après avoir subi des pressions suite à un tweet que celui-ci avait posté en guise de soutien à la décision historique de légaliser les mariages homosexuels dans tous les États américains. Bahram Radan, connu en Iran comme le Brad Pitt iranien, a créé une vraie polémique dans le pays, où l’homosexualité demeure un sujet tabou au sein de la République Islamique et où il peut toujours être puni par la mort. Bahram Radan, acteur régulièrement primé dans son pays, a donné son opinion sur le sujet dans son tweet, dans le probable désir de faire avancer les choses dans le pays : « La décision de la Cour Suprême de légaliser les mariages de même sexe est historique, peut-être même à placer sur l’échelle de la fin de l’esclavage… de Lincoln à Obama ». Quelques heures après ce tweet, de nombreux utilisateurs de Twitter l’ont bombardé de remarques homophobes et certains médias du pays ont commencé à lui tomber dessus. Radan a dû effacer son tweet assez rapidement.

L'acteur iranien Bahram Radan

L’acteur iranien Bahram Radan

Le directeur du journal ultra-conservateur Kayhan, Hossein Shariatmadari, nommé directement par le leader suprême de la République Islamique l’Ayatollah Ali Khamenei, a demandé à ce que l’acteur soit placé sur une liste noire et affirmé que l’acteur a été convoqué par le ministre de la Culture et de l’Orientation Islamique pour y être questionné, ce qui n’a pu être vérifié de façon indépendante. Ce ministère est en charge de tout support culturel, une sorte d’instance de censure, particulièrement à cheval sur les scènes représentant la sexualité et les relations hommes-femmes. Bahram Radan a publié dès jeudi une lettre d’excuse sur son compte Instagram, sur lequel il compte 900.000 abonnés, où il clarifie sa position sur le mariage homosexuel. La lettre est directement adressé au directeur du journal Kayan, connu pour sa capacité à cibler des opposants et à orchestrer des campagnes médiatiques contre eux : « Ce qui a été publié sur internet à propos de mon opinion sur la décision de la Cour Suprême des États-Unis d’autoriser les mariages de même sexe a été une erreur et cela ne reflète pas la dignité du peuple iranien, auprès duquel je m’excuse. Nous vivons dans un pays célébrant les mariages dans la tradition du Prophète, les lois américaines ne doivent pas pallier les lois de la République Islamique et le mariage gay est répréhensible selon nos lois sociales et religieuses, et pas en phase avec nos valeurs sociales. » Un pas en arrière donc, pour l’acteur, afin d’éviter des représailles plus douloureuses

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s