« La nuit du ramadan » sur France 2, ou quand le service public fait l’apologie d’un mouvement religieux

C’est donc sur France 2 que sera diffusé cette année encore l’émission « La nuit du ramadan », émission dédiée à la nuit de la fin de jeûne du mois de ramadan des musulmans, l’Aïd al-Fitr. Cela fait un peu moins de dix ans que l’émission est diffusée sur le service public, sans qu’on ne comprenne la raison d’être d’une telle émission. Bien évidemment, celle-ci s’adresse à la communauté musulmane de France, qui sera réunie en famille pour célébrer la fin d’un jeûne dicté par une divinité à laquelle le service public, financé par nos impôts, semble désireux de s’adresser. La République laïque, ce qu’il en reste, continue donc de s’adresser aux individus non comme des citoyens mais comme des croyants, car cette émission est, quoi qu’on en dise, directement destinée à une communauté de la société française, les citoyens issus des pays du Maghreb ou d’Afrique sub-saharienne. Ou quand l’État considère que l’insertion de ces citoyens doit se faire par le religieux plutôt que par des valeurs civiles et laïques, ce que la réforme du collège proposée par le gouvernement avouait déjà, à mots couverts.

La nuit du Ramadan

La nuit du Ramadan

Certains diront que nous avons bien droit à la messe le dimanche matin sur le service public, et que c’est aussi financé par nos impôts. Ce programme n’a évidemment rien à faire sur le service public dans un pays laïc. Que ceux qui veulent prier aillent à la messe, et donnent de leur poche, plutôt que d’obliger tout le monde à participer à financer un programme télévisuel qui n’a d’intérêt que pour le croyant. Mais ce qui est plus gênant dans cette « Nuit du ramadan » à la sauce France 2, c’est le caractère apologique d’une émission qui vise à présenter le ramadan comme un événement festif, basé sur la joie, le partage, la célébration. Mais qu’est-ce qui est célébré lors du ramadan, sinon le dieu, la religion, le livre qui en est la base, et donc une illusion qui aurait décrété que le croyant avait pour mission, pour pilier de croyance, de jeûner pour rendre gloire à son pseudo-créateur ? Le service public doit-il lui aussi se dédier à mettre en avant des gens qui croient en une religion parfaitement critiquable et que tout athée rejette avec force ? C’est une dynamique dangereuse, dont cette émission est hélas le symptôme, qui est de célébrer une fête que seule devrait célébrer cette communauté de croyants si elle en exprime le désir, où plutôt car elle en exprime l’obligation.

Les deux présentateurs de l'émission 2015, Myriam Seurat et Phil   Darwin

Les deux présentateurs de l’émission 2015, Myriam Seurat et Phil Darwin

Tout reportage, toute image, toute présentation du ramadan en France est paré des atours d’une prétendue fraternité – intraconfessionnelle -, de fête faite pour plaire à dieu, où l’on mange des petits gâteaux marocains et où l’on s’oblige à un comportement que dieu aurait voulu. Cette présentation du ramadan comme un moment de positivité objectif, non-criticable, comme un instant de bonté et de communion à faire pâlir les pauvres gens n’y participant pas, contribue à publiciser cette religion, l’islam, sous un jour positif. Elle montre l’obligation comme quelque chose de constructif, dont d’autres citoyens, devenus de seconde zone, sont exclus, car ils n’ont pas cette « chance » d’être musulman et de s’obliger au ramadan. Mais il faut croire que le service public y travaille activement. Ne parlons pas de tous ces pays musulmans dans le monde, jusque dans le proche Maghreb, où des gens risquent au mieux la prison pour ne pas avoir respecté ce commandement divin. Alors, oui, effectivement, France 2 a raison, célébrons ensemble ce grand moment de « partage » comme le dit la bande-annonce de l’émission, en attendant qui sait « La nuit du Carême » ou la « La nuit de l’Hanouka ». Après tout, pourquoi se gêner. En tout cas, ce sera sans nous, et sans les autres athées, laïcs, et libre-penseurs qui se battent au quotidien, parfois dans des situations difficiles, pour que ce ne soit pas un livre, décrété divin, qui dicte le comportement humain.

Pour voir la bande-annonce du programme : http://www.france2.fr/emission/la-nuit-du-ramadan/diffusion-du-16-07-2015-23h35

Publicités

7 réflexions sur “« La nuit du ramadan » sur France 2, ou quand le service public fait l’apologie d’un mouvement religieux

  1. Bonjour,

    Je suis musulman, et je paie mes taxes aussi comme vous. Je paie 22,000 d’impôts par an (22,349 exactement) et je travaille très dur pour cela.

    Quand vous dites, « c’est financé par nos impôts » vous semblez exclure le fait que les musulmans paient leurs impôts aussi et donc ont droit à cette soirée, autant que les chrétiens par exemple chaque dimanche matin avec la messe.

    C’est beau de voir dans un pays que chaque religion ou communauté peut avoir droit à son divertissement.

    Calmez votre haine, il y a beaucoup de musulmans qui font de mal à la France malheureusement, et au moins autant de non musulmans qui font de même.

    Alors il faut faire en sorte de trouver des solutions pour mieux vivre ensemble car que vous le vouliez ou non, il y aura toujours des musulmans, des arabes, des noirs, des chinois en France. Alors c’est soit vous continuer à crier votre haine sur un blog sans audience, soit vous réfléchissez à un meilleur vivre ensemble pour nos enfants.

    Moi j’ai pris la deuxième option, et je suis heureux dans ma vie.

    Bonne chance,
    Moi

    J'aime

    • Je crois que vous n’avez pas bien lu ce billet, étant donné que la position du blog est clairement anti-monothéiste, voire anti-théiste, et qu’il est fait mention de ce désaccord tant avec la nuit du ramadan qu’avec la messe dominicale sur France Télévision. La position est donc claire et sans ambiguïté. Et vous faites ce qu’à mon sens, il ne faudrait pas faire, en mélangeant la religion avec le noir, l’arabe, et ainsi de suite, ce qui a été critiqué dans ce billet. Un musulman n’est par définition pas arabe, il peut être de type asiatique ou blanc, cela ne change rien. Et étant un site athée, et donc contre les monothéismes, la position est effectivement anti-religieuse. Que la religion reste dans la sphère privée soit, mais publicisée, effectivement, cela pose problème. Heureux pour vous que vous soyez musulman et heureux, et bien dans vos baskets. Bonne chance à vous aussi alors…

      J'aime

      • J’ai bien compris la position de ce billet bien au contraire. Je suis moi même pour que chaque pays du monde soit 100% laïc et qu’il y est aucune religion dans l’application de ses lois et de son droit.

        Cependant, vous semblez oublier ce que veux dire le mot Laïc. La laïcité n’est en aucun cas la suppression des religions de tout espace publique, mais c’est de séparer la religion de de l’état (ou l’église de l’état dans le sens le plus propre du terme).

        Le fait de vouloir interdire tout expression religieuse publique c’est de la dictature et pas de la laïcité.

        Dans le service publique ils passent des émissions sur l’art contemporain, sur la musique reggae, sur les producteurs de banane dans la Charente … ces 3 sujets ne m’intéressent absolument pas, mais pourtant il y a des gens que ça intéresse. En quoi j’ai le droit de dire que parce que ça ne m’intéresse pas, ça ne doit pas passer à la télé ?

        Vous allez me dire qu’il n y aucun rapport entre ces 3 sujets et la laïcité, mais il n y a pas non plus de sujet entre la nuit du ramadan et la laïcité ! En quoi la nuit du ramadan va mélanger religion et état ? en quoi la nuit du ramadan va faire appliquer des nuits islamique au droit français ?

        Le jour où la France sortira une loi qui défend plus une religion qu’une autre, je serai le premier à crier au scandale.

        PS : Je retire le terme « haine »

        J'aime

      • Merci déjà pour ne pas considérer que c’est une critique et non de la haine. Et merci aussi pour votre prise de position posée. Votre prise de position est compréhensible, et audible, mais ce n’est pas la nôtre. L’appellation même de l’émission pose problème, notamment au vu de ce qui se déroulait dans l’émission où l’on faisait venir des chanteurs africains et maghrébins, dont certains intéressants d’ailleurs, ponctués de « bon ramadan à nos frères musulmans » tout au long de l’émission. Pourquoi ne pas appeler l’émission « La nuit du Maghreb » ou « La nuit de l’Afrique » ? Une émission culturelle et musicale dédiée aux traditions de ces pays ? Or, utiliser le terme ramadan, désolé, ce n’est pas un terme anodin mais religieux, qui n’implique que ceux qui observent cette obligation – qu’en athée je ne reconnais pas -, et de plus c’est identifier une catégorie de population à leur religion, comme si elle était consubstantielle à leur identité. Et c’est là qu’à mon sens le bât blesse. La laïcité, dans ce cas, impliquerait réellement de faire une Nuit du Carême, une nuit de l’Hanouka, et ainsi de suite pour toutes les confessions sur France 2. J’aimerais voir les réactions, qui seraient à mon avis très violentes, si le service public diffusait en deuxième partie de soirée une Nuit de l’Hanouka pour célébrer le judaïsme. Les réseaux sociaux s’enflammeraient et regorgeraient d’antisémitisme – faute de preuves ici, c’est ce que je pense qu’il arriverait. Donc, ici, France 2 n’a pas à faire ce programme-là, pas avec cette appellation, sans quoi effectivement, c’est mettre en avant cette religion, et, à mon sens, dans sa présentation, en faire l’apologie. D’autres chaînes privées peuvent le faire si elles le désirent, mais est-ce là le rôle du service public de donner cette visibilité à une religion, quelle qu’elle soit ? Par ailleurs, la présence sur le plateau du rappeur Médine, discuté ailleurs, et auteur d’une chanson dénonçant une laïcité soi-disant extrême, « Don’t laïk », est pour le moins gênante et pourrait être considérée comme une attaque contre ceux s’attachant à une laïcité stricte. Je pense que c’est malsain pour quiconque, même croyant, défend véritablement la laïcité pour justement préserver le vivre-ensemble qu’à juste titre vous demandez.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s