Le Coran de Birmingham pourrait être antérieur à Mahomet

Les fragments du Coran de Birmingham, considéré par les scientifiques comme l’un des plus anciens corans retrouvés jusqu’à maintenant, n’a pas fini de livrer ses secrets. En effet, une datation au carbone 14 de ce Coran suggère que celui-ci serait même antérieur au prophète Mahomet, soit écrit entre 545 et 568 après Jésus-Christ lorsque Mahomet aurait vécu entre 570 et 632 après Jésus-Christ. C’est ce qu’affirment en tout cas des scientifiques de l’Université d’Oxford qui ont analysé le manuscrit. Le Coran de Birmingham aurait donc été écrit avant que le texte formel, assemblé sur ordre du Calife Othmân pour avoir un corpus cohérent de textes, ne soit compilé. Les sourates du Coran de Birmingham correspondrait donc soit à la petite enfance de Mahomet, soit même à avant sa naissance. Cela irait à l’encontre d’un certain nombre des faits de la vie du prophète et cela donnerait à l’Islam une origine plurielle.

Fragment du Coran de Birmingham

Fragment du Coran de Birmingham

Lire la suite

Inde : assassinat d’un libre-penseur et critique par des extrêmistes hindous

Après le meurtre ces dernières années de quatre blogueurs de la libre-pensée au Bangladesh, après les menaces qui continuent de peser dans ce pays sur les athées exprimant leurs opinions sur internet, c’est au tour de l’Inde d’être en proie à un meurtre visiblement lié à des opinions divergentes sur le religieux. C’est aujourd’hui que l’on a appris l’assassinat dimanche matin de Dr. Malleshappa Kalburgi, 77 ans, un sceptique indien bien connu qui s’est battu toute sa vie contre les superstitions, nombreuses en Inde et aux conséquences parfois tragiques. Il a été tué d’une balle dans la tête juste devant sa maison. Alors qu’il discutait au téléphone, quelqu’un aurait frappé à sa porte et il aurait ouvert avant de recevoir une balle dans la tête par deux hommes venus en moto.  Cet assassinat intervient presque deux ans jour pour jour après l’assassinat dans des conditions similaires d’un autre libre-penseur indien, le Dr. Narendra Dabholkar, dont les assassins n’ont toujours pas été appréhendés.

Dr. Malleshappa Kalburgi

Dr. Malleshappa Kalburgi

Lire la suite

Philippines : des milliers de protestataires de la secte Iglesia ni Cristo font faire machine arrière au gouvernement

Les milliers de membres d’une secte catholique philippine très influente politiquement ont cessé ce lundi leurs manifestations de colère qui perduraient depuis cinq jours, paralysant par endroits la circulation de la capitale, Manille. C’est en tout cas l’Evangéliste Bienvenido Santiago, membre prééminent de Iglesia ni Cristo, qui l’a affirmé la fin des protestations à Manille, sans divulguer le contenu des discussions qui ont eu lieu avec le gouvernement philippin : « L’Eglise et le gouvernement se sont expliqués et ont exprimés leurs points de vue. Tout le monde est désormais calme ». Les protestations de la secte Iglesia ni Cristo, véritable religion, reconnue comme telle aux Philippines et disposant de nombreux lieux de culte, ont commencé lorsque la secrétaire à la justice Leila de Lima a entrepris d’examiner la plainte d’un ancien ministre de l’Eglise, expulsé de l’organisation, contre des membres haut placés de celle-ci.

L'Evangéliste Bienvenido Santiago

L’Evangéliste Bienvenido Santiago

Lire la suite

Un grand nombre de membres du clergé dans les listings du site Ashley Madison suscite la controverse

Le hackage du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison risque de ne pas avoir des effets nocifs uniquement sur les simples citoyens mais aussi sur un certain nombre de membres de différents clergés, dont les noms sont présents dans les listings d’utilisateurs dévoilés par les hackeurs. Environ 400 prêtres, pasteurs, diacres et membres de l’Eglise sont ainsi présents dans les listings. C’est Ed Stetzer, rédacteur en chef du très sérieux blog Christianity today qui du moins l’affirme, et qui en aurait eu confirmation auprès de membres haut-placés du clergé. Il affirme par ailleurs que l’on peut s’attendre à la démission prochaine d’un certain nombre des personnes citées dans les listings. Parmi les utilisateurs du site, Josh Duggar, star d’une émission américaine, anciennement chantre, avec sa femme et ses quatre enfants, du conservatisme à l’américaine, républicaine, anti-gay et anti-avortement, avant qu’il ne tombe dans un sombre scandale de pédophilie, de pornographie et d’inceste.

Le prêcheur radical Hamza Tzortzis

Le prêcheur radical Hamza Tzortzis

Lire la suite

La Turquie offre des récompenses pour les informateurs dénonçant les extrémistes

Les autorités turques offriront jusqu’à quatre millions de livres turques (1,23 million d’euros) en récompense à ceux qui contribueront à la lutte contre les « terroristes » selon une nouvelle loi publiée au Journal officiel lundi. Cette décision intervient en pleine recrudescence de la violence dans le sud-est du pays, entre les forces de sécurité turques et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui a rompu un cessez-le-feu en vigueur avec Ankara depuis 2013. Selon le projet gouvernemental, la récompense versée aux informateurs sera fondée sur la « valeur de l’information contribuant à la prévention de crimes terroristes et à l’arrestation de suspects », indique un communiqué. Ceux qui donneront des informations sur l’identité d’un « terroriste présumé » ou le lieu où il se trouve, recevront jusqu’à 200.000 livres turques (61.000 euros) dans la mesure où ils ne sont pas eux-mêmes impliqués dans « les actes de terrorisme » qu’ils dénoncent.

Recep Erdogan, le président turc

Recep Erdogan, le président turc

Lire la suite

Immigration : quand les pays de l’Est prônent une sélection par la religion

Le nombre record de réfugiés qui se massent aux abords des frontières européennes provoquent dans les pays de l’espace Schengen différentes réactions, allant du rejet au refus, ou à un désir d’accueil de ces populations. Néanmoins, devant l’échec de la politique de quotas proposée par l’Union Européenne, certains pays ont fait valoir une préférence religieuse quant à l’accueil des populations, et ce en allant à l’encontre des lois européennes qui condamnent toute discrimination religieuse. Ainsi, il y a quelques jours, c’est la Slovaquie, par la voix du ministère de l’intérieur, qui se disait prête à accueillir deux-cents réfugiés mais à prévalence non-musulmane : « Nous voulons choisir des gens qui veulent réellement débuter une nouvelle vie en Slovaquie. La Slovaquie en tant que pays catholique peut vraiment aider les chrétiens de Syrie à trouver une nouvelle maison en Slovaquie. », s‘est ainsi exprimé Ivan Netik, porte-parole du ministère. « En Slovaquie, nous avons une très faible communauté musulmane, nous n’avons même pas de mosquées ».

Le président tchèque Miloš Zeman

Le président tchèque Miloš Zeman

Lire la suite

Russie : une église vandalisée par des militants ultra-orthodoxes

Près d’un millier de manifestants se sont réunis dimanche à Saint-Pétersbourg pour protester contre la dégradation jeudi par des militants orthodoxes d’un bas-relief représentant un démon sur un immeuble du centre de l’ancienne capitale impériale. « Ce qui est arrivé est horrible. S’il est avéré que ce bas-relief a été détruit pour des motifs religieux, alors c’est un retour au Moyen-âge. C’est inadmissible », a fustigé l’une des manifestantes, Anna Astakhova, 35 ans. « Je suis moi-même chrétienne orthodoxe mais je ne soutiens pas cet acte absurde. L’art n’est fait pour offenser personne », abonde Galina Vanina, une autre manifestante de 60 ans. Le bas-relief vandalisé, qui représentait une créature mythologique aux ailes de chauve-souris et faisait partie du fronton d’un bâtiment datant du début du XXème siècle, était inscrit au registre du patrimoine architectural.

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

Lire la suite

Nigeria: arrestation d’un des principaux commandants de Boko Haram lié à des attentats-suicides

L’agence nigériane de renseignements a annoncé dimanche l’arrestation des hommes soupçonnés d’être de hauts responsables de Boko Haram, dont un des principaux commandants du groupe islamiste, qui seraient liés à plusieurs attentats-suicides à travers le pays. Le Département de la sécurité d’État (DSS) a indiqué dans un communiqué avoir arrêté Usman Shuiabu alias Money, et d’autres membres de premier plan du groupe islamiste, entre juillet et août, dans les États de Lagos, Kano, Plateau, Enugu et Gombe. « Il convient de noter tout particulièrement l’arrestation le 8 juillet 2015, dans l’État de Gombe (nord-est), des responsables de la coordination et de l’exécution des attentats-suicides de Potiskum, Kano, Zaria et Jos », a précisé le DSS. « Shuaibu a avoué être le chef de file d’une équipe de neuf membres de la secte, envoyés à partir de la forêt de Sambisa pour perpétrer des attaques. Il a révélé que quatre des neuf ont été utilisés comme kamikazes pour commettre des attentats-suicides », selon le communiqué.

660x371xBoko-Haram-new.jpg.pagespeed.ic.qGc96UyXdf

Lire la suite

Etats-Unis : un adolescent condamné à 11 ans de prison pour soutien à l’EI

Un jeune homme de 17 ans habitant en Virginie (est des Etats-Unis) a été condamné vendredi à 11 ans et quatre mois de prison pour avoir apporté un soutien matériel aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI). Ali Shukri Amin, qui avait plaidé coupable en juin, restera également sous surveillance pour le reste de sa vie, notamment ses activités sur internet. Il est le premier mineur condamné aux Etats-Unis pour soutien matériel au groupe extrémiste. Le jeune homme était très actif sur Twitter: il a notamment envoyé plus de 7.000 messages de soutien au groupe EI sur le réseau social. Dans un de ces messages, cet amateur de nouvelles technologies avait donné des conseils aux islamistes pour utiliser des bitcoins, une monnaie virtuelle, et pour crypter leurs échanges en ligne. Il a également offert son aide à des sympathisants souhaitant se rendre en Syrie pour combattre aux côtés des extrémistes du groupe EI.

Ali Shukri Amin, par un croquis d'audience

Ali Shukri Amin, par un croquis d’audience

Lire la suite

Etats-Unis : l’Eglise du Cannabis reconnue dans l’Etat de l’Indiana

L’Indiana, un Etat américain du centre-Ouest, vient de reconnaître officiellement l’Eglise du Cannabis (Church of Cannabis) comme une confession religieuse légitime. Cette légitimité a été acquise grâce au Religious Freedom Restoration Act (RFRA), une loi sur la liberté religieuse qui a permis aux personnes la pratique de toute religion sans subir de harcèlement ou d’intimidation. L’Eglise peut désormais se réunir en congrégation de façon visible. Le premier service religieux s’est déroulé le 1er juillet, et ses membres se font appeler les « Cannetariens ». Afin de favoriser les activités de la congrégation, celle-ci a eu droit à une exemption de taxes comme il est de coutume dans cet état pour les confessions religieuses. Le leader suprême de l’Eglise est Bill Levin, dit Le Grand Pooba, et, au cœur du culte, c’est bien sûr le cannabis qui est célébré et par lequel advient le Saint-sacrement. L’Eglise prône comme valeurs l’amour, l’égalité, la compassion et la prospérité.

Bill Levin, le leader de l'Eglise du Cannabis

Bill Levin, le leader de l’Eglise du Cannabis

Lire la suite