Au Pakistan, des émeutes religieuses font trois morts

Une foule en colère a tué un enfant de sept ans et sa petite sœur encore bébé, ainsi que leur grand-mère, après qu’un membre de la communauté Ahmadi – communauté musulmane considérée comme une secte par les musulmans orthodoxes – ait posté un contenu sur Facebook jugé blasphématoire, selon la police pakistanaise. Les victimes sont des membres de la communauté Ahmadi, dont la particularité est de reconnaître Mirza Ghulam Ahmad comme prophète après Mahomet. Une loi pakistanaise de 1984 déclare cette communauté comme non-musulmane et de nombreux pakistanais les jugent hérétiques. Cet incident est révélateur des tensions actuelles au Pakistan touchant les minorités religieuses du pays.

Riot Pakistan

Image de l’émeute

Ces meurtres se sont déroulés ce dimanche dans la ville de Gujranwala, à 220 kilomètres de la capitale Islamabad et a débuté par une altercation avec le jeune homme accusé d’avoir posté du contenu blasphématoire sur Facebook, mêlant des nus et la photo de la Kaaba, la pierre sainte de La Mecque. Par la suite, une foule de 150 personnes, selon la police, s’est rendue au commissariat le plus proche pour demander que soit enregistrée une plainte pour blasphème. Tandis que la police négociait avec prier dans les mosquées.

Image de l'émeute

Image de l’émeute

Selon Salim ud Din, l’un des portes-paroles de la communauté Ahmadi, cette attaque est la plus grave concernant sa communauté depuis les attaques simultanées d’il y a 4 ans qui avaient fait 86 morts parmi les Ahmadis : « La police était là mais s’est contentée de regarder les flammes. Ils n’ont rien fait pour arrêter la foule. Ils ont d’abord pillé les maison et les magasins, puis il les ont brûlés. ». La police a pour sa part affirmé avoir fait ce qu’il fallait pour faire cesser les troubles. Ces accusations de blasphèmes sont en forte hausse au Pakistan où; selon la Commission des Droits de l’Homme du Pakistan, on est passé d’une plainte en 2011 à 68 plaintes l’an dernier. Cette année, plus de 100 personnes ont été accusées de ce délit.

Publicités

Une réflexion sur “Au Pakistan, des émeutes religieuses font trois morts

  1. Pingback: Pakistan : un ouvrier chrétien arrêté pour blasphème | Crissement athée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s