Les Eglises d’Angleterre appellent le gouvernement britannique à changer de discours sur la situation à Calais

Les leaders de quatre Églises britanniques ont appelé le gouvernement de David Cameron à changer la tonalité de son discours sur les migrants. Les figures principales de l’Église d’Écosse, de l’Église Méthodiste, de l’Église Baptiste de Grande-Bretagne et des Églises Réformées se sont exprimés en chœur dans un communiqué commun sur la situation des migrants à Calais, soulignant l’importance d’un débat public sur la base des valeurs de compassions et des décisions qui doivent être prises au vu de la situation difficile actuelle. Ils demandent au gouvernement d’adopter un langage qui reflète plus les valeurs britanniques de compassion, d’hospitalité et de respect pour la dignité humaine, et de promouvoir un débat sur des bases solides et des informations véritables.

calais immigration

« Le langage utilisé lorsqu’il est question de la situation de Calais tend trop souvent à démoniser, dénigrer, déshumaniser les individus cherchant refuge en Grande-Bretagne. Parler des rassemblement de Calais comme d’un « essaim » ou des « maraudes » encourage les gens à voir en ces désespérés des sous-humains, et ne méritant donc aucune sympathie, respect ou dignité […] Le nombre de personnes impliquées ne justifie pas que l’on parle d' »invasion » ou d »envahissement de migrants ». Les personnes à Calais représentent une faible fraction des migrants ayant pénétré l’Union Européenne cette dernière année. En 2014, l’Allemagne a accueilli trois fois plus de demandeurs d’asiles que les 14000 demandeurs en Grande-Bretagne, et la Suède le double. France, Italie et Suisse ont aussi garanti l’asile à plus de gens que la  Grande-Bretagne. Nous accueillons avec bienveillance l’affirmation du secrétariat d’État à l’Intérieur que l’Europe offrira toujours protection pour ceux qui fuient les conflits ou les persécutions. Nous partageons les préoccupations de tous ceux qui s’engagent pour trouver une solution humaine et pacifique à cette expression particulière d’une catastrophe bien plus vaste. »  Les différentes Églises ayant signé ce communiqué ont aussi demandé au gouvernement de reconnaître que la majorité des migrants ne peuvent être renvoyés dans leurs pays d’origine et d’accepter le fait que la Grande-Bretagne doit prendre sa part de migrants.

The methodist conference logo

Le texte a été signé par le président de la Conférence Méthodiste, le Révérend Steve Wile, le secrétaire général de l’Union Baptiste de Grande-Bretagne, le Révérend Lynn Green, le modération de l’Assemblée Générale des Églises Réformées Unies, le Révérend David Grosch-Miller, le modérateur de l’Assemblée Générale de l’Église d’Écosse, le Révérend Angus Morrison. La prise de position commune, en anglais, peut être lue ici : http://www.jointpublicissues.org.uk/a-statement-on-the-situation-in-calais/?dm_t=0,0,0,0,0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s