Un grand nombre de membres du clergé dans les listings du site Ashley Madison suscite la controverse

Le hackage du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison risque de ne pas avoir des effets nocifs uniquement sur les simples citoyens mais aussi sur un certain nombre de membres de différents clergés, dont les noms sont présents dans les listings d’utilisateurs dévoilés par les hackeurs. Environ 400 prêtres, pasteurs, diacres et membres de l’Eglise sont ainsi présents dans les listings. C’est Ed Stetzer, rédacteur en chef du très sérieux blog Christianity today qui du moins l’affirme, et qui en aurait eu confirmation auprès de membres haut-placés du clergé. Il affirme par ailleurs que l’on peut s’attendre à la démission prochaine d’un certain nombre des personnes citées dans les listings. Parmi les utilisateurs du site, Josh Duggar, star d’une émission américaine, anciennement chantre, avec sa femme et ses quatre enfants, du conservatisme à l’américaine, républicaine, anti-gay et anti-avortement, avant qu’il ne tombe dans un sombre scandale de pédophilie, de pornographie et d’inceste.

Le prêcheur radical Hamza Tzortzis

Le prêcheur radical Hamza Tzortzis

La présence de tant d’hommes d’église dans les listings risque de mettre une nouvelle fois le clergé mal à l’aise et, surtout, peu en phase avec son discours sur la stricte monogamie, la sacralité du mariage, et le diabolique de l’infidélité. Mais les membres catholiques ne sont pas les seuls à avoir fait usage du site. En Grande-Bretagne, c’est le prêcheur islamique Hamza Tzortis, considéré comme un prêcheur de haine, ayant affirmé que celui qui quittait l’Islam méritait la mort, qui s’est retrouvé dans les listings, inscrit sur le site depuis neuf mois. Il s’est bien sûr défendu en affirmant qu’il y avait eu usurpation d’identité, bien qu’après enquête, les connexions se faisaient aux mêmes endroits et pays dans lesquels ils se trouvait. Ce qui l’a poussé à faire machine arrière, en justifiant qu’après tout, il était possible d’aller sur ce site pour trouver une « femme halal », ce qui n’est pas interdit dans l’Islam. On en apprend tous les jours.

Publicités

Une réflexion sur “Un grand nombre de membres du clergé dans les listings du site Ashley Madison suscite la controverse

  1. Pingback: Scandale Ashley Madison: des pasteurs et des imams font honte à leur religion respective | La foi sans religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s