Israël : grève des écoles arabes en solidarité avec les chrétiens

La plupart des écoles arabes d’Israël ont fait grève lundi en solidarité avec les établissements scolaires chrétiens, eux-mêmes en grève depuis la rentrée pour réclamer davantage de fonds publics, ont indiqué des sources arabe, chrétienne et officielle. La quasi-totalité des 450.000 élèves des écoles arabes ont été privés de cours lundi, ont indiqué à l’AFP Jafar Farah, directeur du centre Mossawa, une organisation qui milite pour les droits des Arabes en Israël et suit de près le mouvement, et Boutros Mansour, porte-parole des écoles chrétiennes. « Une majorité des établissements arabes ont suivi la grève« , a confirmé un porte-parole du ministère israélien de l’Education sans donner plus de précision.
« Certains enseignants ont été obligés de faire cours », a indiqué Jafar Farah, qui a parlé de « pressions » exercées par le ministère de l’Education sur les responsables des établissements dans les villes où cohabitent juifs et arabes comme à Haïfa (nord) et Ramleh (centre).

Israeli Arab Maram Faour, a teacher from the Arab town of Kabul gives an Arabic class to Israeli schoolchildren in a school at the northern Israeli village of Yokneam, Tuesday, Dec 20, 2011. In an educational revolution of sorts, a growing number of Israeli schools are taking a novel approach to the instruction of Arabic They're hiring Arab teachers. The initiative is about far more than teaching children a new language. Educators say they hope to break down barriers in a society where Jewish and Arab citizens have little day-to-day interaction and often view each other with suspicion.(AP Photo/Oded Balilty)

Cette grève des écoles arabes pour soutenir leurs homologues chrétiennes était limitée à lundi. Les 47 écoles chrétiennes d’Israël poursuivent elles leur mouvement de grève illimité depuis la rentrée. Leurs 33.000 élèves — dont 60% sont chrétiens et le reste musulmans — ne reprendront les cours qu’une fois que les autorités s’engageront à les financer de manière plus équitable, assurent les responsables de l’enseignement chrétien en Israël. Dimanche, des milliers de manifestants, en grande majorité arabes israéliens, ont manifesté devant le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour réclamer plus de fonds publics pour ces écoles chrétiennes, qui reçoivent selon eux moins d’un tiers des crédits alloués aux écoles juives. L’enseignement chrétien et les autorités israéliennes se livrent depuis plusieurs mois à un bras de fer autour du budget alloué par l’Etat. Le pape François était intervenu jeudi en demandant « une solution adéquate » au président israélien Reuven Rivlin qu’il recevait au Vatican. M. Rivlin avait promis de « trouver une solution aussi rapidement que possible ». La communauté des Arabes israéliens descend des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création d’Israël en 1948. Cette communauté compte aujourd’hui plus de 1,4 million de personnes soit 17,5% de la population israélienne qui est aux trois-quarts juive.

Par l’AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s