Grande-Bretagne : l’ancien évêque Peter Ball avoue une dizaine d’agressions sexuelles sur mineurs

Un ancien évêque de l’Eglise d’Angleterre, Peter Ball, 83 ans aujourd’hui, a admis avoir abusé sexuellement de 18 jeunes enfants pendant plus de vingt ans, de 1977 à 1992. C’est la première fois qu’il fait ces aveux après que plusieurs de ses victimes ont fait état de ces abus. L’ancien évêque de Lewes et Gloucester a donc plaidé coupable ce mardi matin aux deux chefs d’accusation concernant des agressions sexuels envers deux jeunes garçons et une charge de mauvaise conduite en public. Deux autres plaignants ne seront pas comptabilisés dans le procés, selon la procédure dite du plea agreement, consistant en une réduction des charges contre aveux complets. L’évêque possèdait même quelques relations avec la famille royale britannique, le Prince Charles, que Peter Ball avait défini comme un « ami loyal ». Il a été révélé que l’évêque avait bénéficié de certaines aides pour éviter un procès il y a 22 ans, à travers une tentative d’accord secret avec les victimes, mais aussi celle de la police et de l’ancien archevêque de Canterbury, Geroge Carey.

Peter Ball pictured with Prince Charles, whom he has described in the past as ‘a loyal friend’.

L’ancien évêque Peter Ball et le Prince Charles

Ce n’est qu’à partir de 2012, après une longue enquête que l’Eglise a finalement donné à la police des documents compromettants le concernant, ce qui a amené à son arrestation et aux premières charges contre l’accusé. Peter Ball avait été intronisé évêque de Gloucester en 1991, lors d’une cérémonie à laquelle le prince Charles avait participé. Ball a démissionné deux ans plus tard et s’est déplacé à Manor Lodge, à Aller, propriété détenue par le Duché de Cornouailles, résidence privée du prince Charles. A l’époque, Peter Ball déclarait : « Le prince est un ami loyal. J’ai une grande admiration pour lui. Il a connu des périodes difficiles et c’est une grande personne ». Carwin Hughes, qui s’est chargé de l’enquête policière dans le comté de Sussex a affirmé que « cela a été l’une ds enquêtes les plus complexes que j’ai eu à mener. Nous avons dû faire face à un grand nombre d’obstacles juridiques pour en arriver là. Ball était un homme manipulateur. Sous la veste d’une chrétienté frauduleuse, il a manipulé les gens pour les exploiter pour sa propre gratification sexuelle. »
Peter Ball, à l'époque des faits

Peter Ball, à l’époque des faits

L’Eglise d’Angleterre s’est excusée pour les actes commis par Peter Ball : « Nous saluons le courage de ceux qui ont cherché à mener à terme les accusations, avec la conscience de combien cela a pu être difficile et pénible. Nous savons que deux individus n’auront pas l’opportunité, au jour d’aujourd’hui, de voir leurs cas entendus, selon la loi de Plea agreement. ».

Publicités

Une réflexion sur “Grande-Bretagne : l’ancien évêque Peter Ball avoue une dizaine d’agressions sexuelles sur mineurs

  1. Pingback: Grande-Bretagne : l’ancien évêque Peter Ball avoue une dizaine d’agressions sexuelles sur mineurs | isranews.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s