L’ambassade d’Israël au Brésil pas si casher

Si certains en France se voient malmenés pour une sombre histoire de homards, l’ambassade israélienne au Brésil se voit contrainte de censurer quelque peu le même crustacé, à la va-vite, telle un écolier pressé de faire disparaître une bêtise. Le homard a décidément mauvaise presse ces derniers jours. Lors d’un repas entre l’ambassadeur israélien au Brésil, Yossi Shelley, et le président brésilien Jair Bolsonaro, s’étant déroulé avant la finale de la Copa America de football remportée par le Brésil, les deux hommes dégustent ledit crustacé avec un plaisir de fin gourmet.

 

off

Problème : la consommation de homard est interdite dans la religion juive car considérée comme non-casher, et donc à proscrire. Malheureusement pour l’ambassade, le cliché a été posté sur le compte Twitter officiel de l’ambassade d’Israël. Maladroitement barrés au feutre noir, les homards ont suscité l’ironie de certains internautes qui ont détourné le cliché.

 

2

3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s