Chypre : un évêque dévoile une nouvelle théorie concernant l’homosexualité

Un évêque de Chypre a créé la polémique, après avoir suggéré que les homosexuels étaient la résultante de la pratique du sexe anal durant les grossesses. C’est le représentant de l’Eglise chypriote Neophytos Masouras de Morphou qui s’est exprimé ainsi fin juin, mais qui est remonté sur les réseaux sociaux ces derniers jours, alors qu’il tenait discours dans une école primaire d’Akaki.

16538286-7289767-The_comments_came_during_a_series_of_spiritual_meetings_of_dialo-a-2_1564153006448

A la question de savoir d’où venait selon lui l’homosexualité, il a affirmé que celle-ci est provoquée au moment de la grossesse. Elle ferait suite à un acte sexuel anormal entre parents, c’est à dire « le sexe anal ». Pour cet évêque, l’homosexualité est « un problème transféré au foetus, quand la femme enceinte a du sexe anal et y prend du plaisir. Quand une femme aime ça, un désir nait, et puis le désir est transféré à l’enfant. ». Un bel exemple de la fameuse science religieuse.

Cette théorie a semé la consternation parmi les association de défense du droit des LGBT à Chypre, s’étonnant que cette théorie ne puisse guère expliquer la création des lesbiennes. Certains ont préféré rire de l’absurdité de ce raisonnement, en soulignant que si la femme faisait une fellation, l’enfant deviendrait dentiste.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s