Mauritanie : libération du blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mkheïtir

A la veille de l’investiture du nouveau président de Mauritanie Mohamed Ould Ghazouan, Reporters Sans Frontières a annoncé la « remise en liberté » du blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mkheïtir, 36 ans, détenu depuis plus de cinq ans après des accusations de blasphème dans un article de son blog. Cette libération a été confirmée par son avocate selon l’AFP, en précisant que cette liberté était encore partielle.

 

Mohamed-Cheikh-Ould-Mkhaitir

Mohamed Cheikh Ould Mkheïtir

C’est en décembre 2014 que Mohamed Cheikh Ould Mkheïtir a été condamné à mort pour apostasie, dans un article dans lequel il défendait la dite « caste » des forgerons, victime de discriminations en Mauritanie, du fait de l’opposition supposée de celle-ci à l’enseignement du prophète et au prophète lui-même. Devant formuler un repentir sous 3 jours pour éviter le jugement, il s’acquitte de cette tâche, mais est tout de même poursuivi et condamné à mort. En appel, il n’est plus reconnu coupable que de mécréance et non d’apostasie, et sa peine est réduite à 2 ans. Pourtant, il a continué d’être incarcéré, hors du cadre pénal légal en vigueur. Le président mauritanien sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz, avait le 20 juin justifié cette situation par la «sécurité personnelle» du blogueur «aussi bien que celle du pays».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s