Le film iranien « Mahomet », une œuvre « hostile à l’islam », selon le mufti d’Arabie

Le grand Mufti d’Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh, a jeté l’anathème sur le film « Mahomet » sorti la semaine dernière en Iran, estimant qu’il était « hostile à l’islam ». « C’est un film païen et une œuvre hostile à l’islam », a lancé le mufti dans une déclaration publiée mercredi par le quotidien Al-Hayat, ajoutant que sa projection était « illicite selon la charia ». « C’est une distorsion de l’islam », a encore dit le plus haut dignitaire religieux de l’Arabie saoudite, chef de file de l’islam sunnite, en rivalité avec l’Iran chiite. Sorti fin août en Iran, « Mahomet », un long métrage réalisé par le cinéaste iranien Majid Majidi, raconte la vie d’enfant du prophète de sa naissance à l’âge de 13 ans.

Le grand Mufti d'Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh

Le grand Mufti d’Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh

Lire la suite