L’Arabie Saoudite appelle la communauté internationale à interdire toute critique de la religion

L’Arabie Saoudite a officiellement appelé la communauté internationale à interdire toute critique de la religion, c’est-à-dire à remettre au goût du jour les lois anti-blasphème. C’est lors d’un symposium sur la couverture médiatique des symboles religieux au vu de la loi internationale, qui s’est déroulé le 25 juillet dernier, qu’Abdulmajeed Al-Omari, le chef des relations étrangères au Ministère des Affaires Islamiques du royaume s’est exprimé en ce sens : « Nous avons déjà affirmé clairement que la liberté d’expression sans limites ou restrictions mène à la violation et va à l’encontre des droits religieux et idéologiques. Cela requiert que tout le monde doit intensifier ses efforts pour criminaliser les insultes aux religions divines, aux prophètes, aux livres sacrés, aux symboles religieux et aux lieux de culte ». Selon lui, ces mesures doivent être prises pour prévenir les intolérances.

Abdulmajeed Al-Omari, le chef des relations étrangères au Ministère des Affaires Islamiques d'Arabie Saoudite

Abdulmajeed Al-Omari, le chef des relations étrangères au Ministère des Affaires Islamiques d’Arabie Saoudite

Lire la suite