Après l’attentat à Suruç, la politique d’Ankara en Syrie mise en cause – Réactions

Au lendemain de l’attentat qui a fait au moins 31 victimes et plus d’une centaine de blessés à Suruç, à la frontière turco-syrienne, une vague d’indignation a soulevé la Turquie. Les manifestants accusent le gouvernement de mener une politique aventureuse face au groupe État islamique. Le chef du gouvernement turc Ahmet Davutoglu a évoqué pour la première fois la probable responsabilité du groupe EI dans cet attentat qui n’a pour l’instant pas été revendiqué. Toute la soirée, dans plusieurs quartiers d’Istanbul et dans des dizaines de villes du pays, notamment celles d’où venaient certains des volontaires tués dans l’attentat, la colère était dans la rue pour dénoncer les errements du gouvernement. Mais bien souvent, la police n’a pas voulu que ces manifestants scandent « État islamique assassin, AKP complice », et nombre de ces rassemblements ont été brutalement dispersés.

Heurts lors de manifestations en Turquie après l'attentat à Suruç

Heurts lors de manifestations en Turquie après l’attentat à Suruç

Lire la suite

Turquie : procès de deux journalistes ayant publié une caricature de Mahomet parue dans Charlie Hebdo

La justice turque a ouvert jeudi le procès de deux chroniqueurs du quotidien d’opposition Cumhuriyet, accusés d’avoir diffusé la caricature du prophète Mahomet publiée en Une de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo après l’attentat du 7 janvier qui avait décimé sa rédaction. Le procureur a requis quatre ans et demi de prison contre Ceydan Karan et Hikmet Cetinkaya, poursuivis pour « incitation à la haine » et « insulte aux valeurs religieuses ». Cumhuriyet avait été le seul quotidien du monde musulman à reproduire dans son édition papier du mercredi 14 janvier deux versions réduites du numéro publié par Charlie Hebdo après l’attentat.

La journaliste turque Ceydan Karan

La journaliste turque Ceydan Karan

Lire la suite