Arabie Saoudite : le National Géographic interdit de vente à cause de sa couverture

Le National Geographic du mois d’août 2015, traduit pour un public arabophone et disponible normalement en Arabie Saoudite, ne le sera pas ce mois-ci. C’est le rédacteur en chef du magazine qui l’a annoncé sur son compte twitter [@ngalarabyia], en arabe : « Chers lecteurs d’Arabie Saoudite, nous nous excusons pour le fait que vous ne puissiez obtenir le numéro du mois d’août. Selon la maison d’édition, le magazine est interdit d’entrée pour raisons culturelles ». Des raisons « culturelles » qui une fois de plus semblent religieuses. Il suffit d’en juger par la une du magazine ce mois-ci :

La une "censurée" en Arabie Saoudite du National Geographic

La couverture « censurée » en Arabie Saoudite du National Geographic

Lire la suite

Le film iranien « Mahomet », une œuvre « hostile à l’islam », selon le mufti d’Arabie

Le grand Mufti d’Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh, a jeté l’anathème sur le film « Mahomet » sorti la semaine dernière en Iran, estimant qu’il était « hostile à l’islam ». « C’est un film païen et une œuvre hostile à l’islam », a lancé le mufti dans une déclaration publiée mercredi par le quotidien Al-Hayat, ajoutant que sa projection était « illicite selon la charia ». « C’est une distorsion de l’islam », a encore dit le plus haut dignitaire religieux de l’Arabie saoudite, chef de file de l’islam sunnite, en rivalité avec l’Iran chiite. Sorti fin août en Iran, « Mahomet », un long métrage réalisé par le cinéaste iranien Majid Majidi, raconte la vie d’enfant du prophète de sa naissance à l’âge de 13 ans.

Le grand Mufti d'Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh

Le grand Mufti d’Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz al-Cheikh

Lire la suite

Des leaders musulmans appellent à lutter contre le réchauffement climatique

Des clercs musulmans de vingt pays différents ont appelé à prendre conscience des lourds risques pesant sur l’humanité à cause du réchauffement climatique. C’est la première fois que des leaders islamiques s’expriment clairement à ce sujet, à la suite d’un séminaire à Istanbul, rejoignant ainsi les déclarations précédentes de l’Église Catholique Romaine et Orthodoxe. Et ce à quelques mois de la conférence sur le climat, COP21, censé se dérouler à Paris en décembre et visant à aboutir à des accords pour baisser le niveau de réchauffement de la planète à cause des émissions humaines. « Je pense que cette déclaration va favoriser des actions ambitieuses et encourager vers cette voie le monde musulman, spécialement les pays producteurs de pétrole », a déclaré Mohamed Adow, un avocat pour l’action climatique ayant participé au séminaire.

environment Islam Ecologie

Lire la suite

L’Arabie Saoudite appelle la communauté internationale à interdire toute critique de la religion

L’Arabie Saoudite a officiellement appelé la communauté internationale à interdire toute critique de la religion, c’est-à-dire à remettre au goût du jour les lois anti-blasphème. C’est lors d’un symposium sur la couverture médiatique des symboles religieux au vu de la loi internationale, qui s’est déroulé le 25 juillet dernier, qu’Abdulmajeed Al-Omari, le chef des relations étrangères au Ministère des Affaires Islamiques du royaume s’est exprimé en ce sens : « Nous avons déjà affirmé clairement que la liberté d’expression sans limites ou restrictions mène à la violation et va à l’encontre des droits religieux et idéologiques. Cela requiert que tout le monde doit intensifier ses efforts pour criminaliser les insultes aux religions divines, aux prophètes, aux livres sacrés, aux symboles religieux et aux lieux de culte ». Selon lui, ces mesures doivent être prises pour prévenir les intolérances.

Abdulmajeed Al-Omari, le chef des relations étrangères au Ministère des Affaires Islamiques d'Arabie Saoudite

Abdulmajeed Al-Omari, le chef des relations étrangères au Ministère des Affaires Islamiques d’Arabie Saoudite

Lire la suite

Plusieurs centaines de Mauritaniennes destinées à l’esclavage en Arabie Saoudite

En ce début de 21e siècle, en cette fin de juillet 2015, Aminetou Mint el Moktar, la célèbre présidente de l’Association de femmes chefs de famille de Mauritanie, l’AFCF, révèle un scandale la traite des femmes. « 200 jeunes filles, récemment parties de Mauritanie, sont déjà sur place, en Arabie saoudite. Elles sont séquestrées dans des cours de maisons, victimes de toutes les formes de maltraitances physiques, psychologiques et sexuelles », affirme la présidente de l’AFCF jointe par « L’Obs » en Mauritanie. Dénonçant « une forme aberrante d’esclavage contemporain et une traite sexuelle », Madame el Moktar a porté cette affaire de trafic massif de femmes entre la Mauritanie et l’Arabie saoudite devant la police et le Parquet de Nouakchott, la capitale mauritanienne. La police judiciaire a ouvert une enquête après le dépôt d’une plainte d’une des mères des jeunes filles.

esclavage

Lire la suite

Arabie Saoudite : deux femmes en niqab harcelées sexuellement et filmées

Une vidéo montrant deux femmes vêtue d’un niqab être l’objet de harcèlement sexuel est en train de faire le tour du web. La scène se passe à Djeddah, en Arabie Saoudite, pays connu pour prêcher l’Islam Wahhabite, un islam rigoriste. Pourtant, le niqab est présenté comme un moyen de préserver la pureté de la femme. Il faut croire que face aux assauts masculins, ce n’est pas toujours suffisant.

Daesh : Abu Bakr al-Baghdadi interdit la diffusion de vidéos d’exécutions du groupe

Selon certains journaux britanniques, le chef de file de Daesh, Abu Bakr al-Baghdadi, a rédigé un décret qui interdit désormais la diffusion des vidéos d’exécutions qui ont, hélas, tant fait à la réputation de l’organisation islamiste. Ce décret a été envoyé au département média de l’organisation et stipule qu’il n’est désormais plus permis de montrer des scènes de violence dans les vidéos diffusées par le groupe. Cette décision serait lié à une volonté de ne pas offenser les musulmans qui considéreraient que celles-ci seraient horribles et particulièrement effrayantes. Initialement, les vidéos de celui qui a été surnommé Jihadi John ont beaucoup fait pour la renommée internationale de Daesh, qui a dès lors continué de produire des vidéos d’exécutions, avec un certain nombre de variantes, comme des prisonniers enfermés et noyés dans une cage plongée dans l’eau, des homosexuels jetés du haut d’immeubles ou brûlés vifs, ou encore explosés sur place.

Le calife autoproclamé de l'EI, Abu Bakr al-Baghdadi

Le calife autoproclamé de l’EI, Abu Bakr al-Baghdadi

Lire la suite

Canada : des documents de Wikileaks révèlent l’implication de l’Arabie Saoudite dans le développement des écoles islamiques privées

Le gouvernement saoudien fait des dons de plusieurs milliers de dollars pour aider à financer l’expansion des écoles privées islamiques au Canada. C’est en tout cas ce que révèlent plusieurs documents obtenus et divulgués par Wikileaks. Ils mettent en lumière la façon dont un État étranger aide à financer et à développer l’éducation religieuse et islamique dans les pays occidentaux. Les documents concernent des conversations entre les diplomates de l’ambassade d’Arabie Saoudite à Ottawa et le gouvernement de Riyad. Des échanges de 2012 et de 2013 qui concernent par exemple l’attribution de 211.000 dollars à une école à Ottawa et de 134.000 dollars à une autre de Mississauga. Les deux écoles ont confirmé aux journaux canadiens ces révélations : ces dons auraient servi, selon eux, à aider à construire de nouveaux bâtiments et à acheter du matériel scolaire.

Ottawa islamic school Lire la suite

Le comédien saoudien Nasser al-Qassabi menacé de mort pour avoir tourné DAESH en dérision

Un célèbre comédien saoudien qui s’était moqué du groupe jihadiste Etat islamique (EI) et des islamistes dans le royaume ultra-conservateur, a affirmé lundi qu’il ne renoncerait pas « exprimer ses opinions » malgré les menaces de mort reçues sur internet. « Allah nous protègera. C’est le travail de l’artiste de dire la vérité, même si c’est à ses dépens. C’est un prix que nous devons payer », a affirmé Nasser al-Qassabi, dans des remarques postées sur le site de la chaîne MBC, qui l’emploie. Le comédien, qui joue dans une série satirique sur MBC, chaîne à capitaux saoudiens, a affirmé avoir « le droit d’exprimer ses opinions ». M. Qassabi a reçu une vague de soutien sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, où les hashtags affirmant en arabe « nous sommes tous Nasser al-Qassabi » ont fleuri.

Le comédien saoudien Nasser al-Qassabi

Le comédien saoudien Nasser al-Qassabi

Lire la suite

Une assemblée très niqab lors d’une cérémonie publique dans les locaux de l’ENSTA à Brest

En matière de voile intégral, y aurait-il des intouchables ? Lundi, une trentaine d’élèves saoudiens participaient à un moment clé de leur formation, au sein de l’École nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA-Bretagne). Dix d’entre eux recevaient leurs galons d’officiers, en présence de leurs familles venues spécialement de Riyad. Ces futurs cadres militaires saoudiens se forment dans l’Hexagone -d’autres grandes écoles en accueillent aussi- en vertu d’un accord bilatéral entre la France et le royaume arabe. Dans l’assemblée, une dizaine de femmes de leurs familles assistaient à cette cérémonie militaire -organisée dans un établissement public et où la presse était invitée- intégralement voilées : leurs visages étaient dissimulés derrière un « niqab », ne laissant apparaître que leurs yeux. Parmi les invités de cette cérémonie présidée par le préfet maritime de l’Atlantique, on comptait bon nombre de représentants civils et militaires, attachés de près ou de loin à la Direction générale de l’armement et au ministère de la Défense, les deux autorités de tutelle de l’école. Certains se sont émus de la présence de ces femmes au visage masqué, ostensiblement contrevenantes à la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public.
Une photo prise lors de la cérémonie

Une photo prise lors de la cérémonie

Lire la suite