Le Vatican défend le cardinal australien George Pell contre l’accusation d’avoir voulu étouffer des affaires de pédophilie dans le clergé

Le Vatican a apporté son soutien au cardinal australien George Pell, accusé d’avoir voulu étouffer une affaire de pédophilie. Cette communication vaticane est intervenue après que Peter Saunders, membre de la commission pontificale contre la pédophilie et ancienne victime du clergé, ait estimé dans une interview télévisé à Australia’s Channel Nine que le cardinal Pell avait eu une attitude « de sociopathe » dans sa gestion de cas d’abus sur enfants commis par le clergé local. Le cardinal Pell était à l’époque de l’affaire la plus haute autorité cléricale australienne.Peter Saunders considère que « son autorité est immense au Vatican et ce serait une grosse épine dans le pied de François s’il devait être autorisé à rester dans ses fonctions. Je pense qu’il est temps qu’il soit écarté, renvoyé en Australie et que le pape prenne la plus forte mesure contre lui. ». Depuis le début des années 2000, de nombreuses affaires de pédophilie dans l’église remontant aux années 60-70 sont devenues publiques, ce qui a amené à la mise en place de cette commission spéciale.

Peter Saunders, membre laïc de la Commission Pontificale contre la Pédophilie

Peter Saunders, membre laïc de la Commission Pontificale contre la Pédophilie

Lire la suite