Charlie Hebdo et Aylan Kurdi, ou quand des dessins valent mieux qu’un long discours

Charlie Hebdo, le journal satirique dont la rédaction avait été décimée par l’attentat de janvier 2015 de la part d’extrêmiste islamiste, est de nouveau sous le feu de l’actualité à cause de deux dessins portant sur le décès de l’enfant Aylan Kurdi. Cette image ayant fait le tour du monde a sonné la prise de conscience européenne d’actions urgentes à mettre en oeuvre pour essayer de solutionner au moins provisoirement cet afflux. Cette image n’est pas anodine : elle exprime une émotion directe, celle d’un enfant mort, et a été utilisée pour ce qu’elle était. Une image de désolation et de tristesse. C’est une image qui ne demande pas de décryptage véritable, c’est une image qui consterne. De fait, elle a été utilisée par l’ensemble des médias européens comme la quintessence du drame des migrants, et, sciemment ou inconsciemment, elle visait à provoquer un électrochoc dans l’opinion publique.

Dessin de Charlie Hebdo sur la mort du jeune Aylan Kurdi

Dessin de Charlie Hebdo sur la mort du jeune Aylan Kurdi

Lire la suite

Belgique : une caricature polémique publiée par «erreur»

Le Centre pour l’Egalité des chances a ouvert une enquête après la publication d’une caricature dans le quotidien néerlandophone Het Belang van Limburg afin de déterminer si celle-ci est contraire ou non à la loi. Sur le dessin qui caricature la rentrée des classes dans une école à Molenbeek, on aperçoit un enfant qui crie « Allahu akbar» en égorgeant une peluche. Il s’agit d’une illustration de Canary Pete, qui collabore surtout pour Gazet van Antwerpen mais dont les travaux sont parfois également repris par la publication limbourgeoise. «Le dessin avait été rejeté par Gazet van Antwerpen mais a ensuite atterri automatiquement dans nos colonnes», explique Indra Dewitte, rédactrice en chef du Het Belang. «Il s’agit d’une erreur technique. Cela n’a pas sa place dans notre journal.» Il a été retiré là où c’était possible, notamment dans l’édition digitale de la publication.

Le dessin polémique paru sur le Het Belang van Limburg

Le dessin polémique paru sur le Het Belang van Limburg

Lire la suite