Un grand nombre de membres du clergé dans les listings du site Ashley Madison suscite la controverse

Le hackage du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison risque de ne pas avoir des effets nocifs uniquement sur les simples citoyens mais aussi sur un certain nombre de membres de différents clergés, dont les noms sont présents dans les listings d’utilisateurs dévoilés par les hackeurs. Environ 400 prêtres, pasteurs, diacres et membres de l’Eglise sont ainsi présents dans les listings. C’est Ed Stetzer, rédacteur en chef du très sérieux blog Christianity today qui du moins l’affirme, et qui en aurait eu confirmation auprès de membres haut-placés du clergé. Il affirme par ailleurs que l’on peut s’attendre à la démission prochaine d’un certain nombre des personnes citées dans les listings. Parmi les utilisateurs du site, Josh Duggar, star d’une émission américaine, anciennement chantre, avec sa femme et ses quatre enfants, du conservatisme à l’américaine, républicaine, anti-gay et anti-avortement, avant qu’il ne tombe dans un sombre scandale de pédophilie, de pornographie et d’inceste.

Le prêcheur radical Hamza Tzortzis

Le prêcheur radical Hamza Tzortzis

Lire la suite

Immigration : quand les pays de l’Est prônent une sélection par la religion

Le nombre record de réfugiés qui se massent aux abords des frontières européennes provoquent dans les pays de l’espace Schengen différentes réactions, allant du rejet au refus, ou à un désir d’accueil de ces populations. Néanmoins, devant l’échec de la politique de quotas proposée par l’Union Européenne, certains pays ont fait valoir une préférence religieuse quant à l’accueil des populations, et ce en allant à l’encontre des lois européennes qui condamnent toute discrimination religieuse. Ainsi, il y a quelques jours, c’est la Slovaquie, par la voix du ministère de l’intérieur, qui se disait prête à accueillir deux-cents réfugiés mais à prévalence non-musulmane : « Nous voulons choisir des gens qui veulent réellement débuter une nouvelle vie en Slovaquie. La Slovaquie en tant que pays catholique peut vraiment aider les chrétiens de Syrie à trouver une nouvelle maison en Slovaquie. », s‘est ainsi exprimé Ivan Netik, porte-parole du ministère. « En Slovaquie, nous avons une très faible communauté musulmane, nous n’avons même pas de mosquées ».

Le président tchèque Miloš Zeman

Le président tchèque Miloš Zeman

Lire la suite

L’Eglise Catholique d’Ecosse présente ses « profondes excuses » pour les abus sexuels commis

Le plus éminent des archevêques catholiques d’Écosse, Philip Tartaglia, a fait part de ses plus « profondes excuses » aux victimes d’abus au sein de l’Église catholique d’Écosse. Ces excuses interviennent après un important examen au sujet d’allégations d’abus au sein de l’Église effectué par la commission mise en place à cet effet, la commission McLellan et qui a conclu que l’Église devait désormais donner sa priorité aux victimes encore en vie et de faire des « excuses indiscutables et non-équivoques ». La commission, qui a donc rendu son rapport, préconise huit recommandations, dont celle notamment de permettre une mise à jour de la ligne directrice de l’Église concernant la protection des adultes et des enfants vulnérables. Toutefois, comme l’a affirmé le chef de cette commission, le Très Révérend Andrew McLellan, il n’y a rien de « plus important que notre première recommandation : que le soutien aux victimes de ces abus soit une priorité absolue pour l’Église Catholique en Écosse. »

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Lire la suite

Le rapport de la commission d’enquête sur les abus sexuels au sein de l’Eglise Catholique d’Ecosse s’apprête à être publié

Les résultats d’une commission d’enquête sur l’Église Catholique d’Écosse au sujet de possibles abus sexuels au sein de l’institution s’apprête à être publiés. Les 11 membres de la commission McLellan avaient pour mission d’évaluer les procédures mises en place au sein de l’Église pour protéger les enfants et les adultes et s’assurer que l’Église est « un lieu sûr pour tous ». Cette commission est présidé par le Très Révérend Andrew McLellan, ancien modérateur de l’Assemblée Générales des Églises d’Écosse et ancien inspecteur en chef des prisons. Andrew McLellan va révéler les conclusions de son enquête lors d’une conférence de presse à Édimbourg en concomitance avec la publication du rapport final. La commission, mêlant écclésiastiques et membres issus de la société civile et de milieux associatifs, avait été créée en novembre 2013 par la Conférence épiscopale d’Écosse, en réponse à une série de scandales, ayant mené notamment à la démission du cardinal Keith O’Brien en février 2013 pour comportement sexuel indécent après les allégations de différents prêtres.

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Lire la suite

Malte décriminalise la diffamation religieuse et autorise la pornographie

Les sex-shops, jusqu’à présent illégaux à Malte, seront bientôt autorisés à ouvrir, lorsque sera votée la réforme permettant la diffusion de matériel pornographique, à partir du moment où un avertissement est apposé hors du magasin. Il sera toujours illégal de distribuer du matériel pornographique en public et d’y exposer les enfants et tout public non-consentant. Mais surtout, elles décriminalisent la diffamation de la religion, encore en vigueur sur l’île. Ce sont là quelques-unes des réformes relatives à la morale et à la censure que s’apprête à voter le pays et révélées aujourd’hui. Le ministre de la Justice Owen Bonnici a dit que ces réformes montrent que le gouvernement ne croit pas au fait que l’État doit être le gardien moral des adultes : « Les adultes doivent être traités en adultes…Ces réformes visent à favoriser l’expression artistique tout en protégeant les plus vulnérables ».

Owen Bonnici, le ministre de la Justice maltais

Owen Bonnici, le ministre de la Justice maltais

Lire la suite

Argentine : la justice autorise l’euthanasie pour Marcelo Diez

Quelques heures à peine après que  la plus haute instance judiciaire du pays, la Cour Suprême argentine, ait reconnu à Marcelo Diez le droit à mourir dans la dignité, ce dernier s’est éteint dans une clinique de Neuquèn, en Patagonie. Victime d’un accident de moto en 1994, dans laquelle il heurta une voiture de plein fouet, cela faisait désormais plus de 20 ans qu’il était artificiellement maintenu dans un coma végétatif presque total, ne lui permettant ni mouvements physiques ni activités cérébrales notables. Ce sont ses deux sœurs, Andrea et Adriana, qui se sont battues depuis 20 ans pour obtenir le droit de mettre fin à ses jours, ce dernier leur ayant déjà affirmé que jamais il ne permettrait de rester dans un tel état suite à un accident. La Cour Suprême a donc reconnu que les proches d’un malade peuvent «fournir un témoignage de la volonté du patient concernant des traitements médicaux qu’il souhaite recevoir ou ne pas recevoir» dans le cas où il ne serait pas en mesure de l’exprimer.  «Tout individu est libre de faire des choix sur sa propre vie sans interférence de l’État tant que cela n’affecte pas la morale, l’ordre public, ni de tiers», poursuit le texte. Marcelo Diez est donc mort hier, aux alentours de 18.15.

Marcelo Diez, avant son accident

Marcelo Diez, avant son accident

Lire la suite

Le Pape François ne veut pas de « leaders à vie » dans l’Eglise

L’Église Catholique Romaine ne doit pas avoir de « leader à vie » dans ses rangs, au risque de la voir se transformer en une sorte de pays sous dictature. C’est ce qu’à dit le Pape François ce vendredi,devant les 30.000 personnes rassemblées sur le place Saint-Pierre de Rome, après avoir assuré qu’il serait prêt à démissionner plutôt que de rester pape à vie si il sent qu’il n’est plus en mesure de guider les 1,2 milliards de chrétiens dans le monde, que ce soit pour des raisons de santé ou autre. « Soyons clair : la seule chose qui ne peut être remplacé dans l’Église, c’est le Saint-Esprit. Il devrait y avoir une limite de temps dans la hiérarchie de l’Église, car toutes sont des positions de service. »

Pape François Balcon

Lire la suite

Démission de l’évêque mexicain Gonzalo Galvan Castillo, soupçonné d’avoir couvert un cas de pédophilie

Le pape François a accepté jeudi la démission de Mgr Gonzalo Galván Castillo, évêque de Autlán au Mexique, a annoncé le Vatican, alors que la presse locale l’accuse d’avoir protégé un prêtre pédophile. Le bref communiqué a annoncé la démission de l’évêque au titre d’un article du Code de droit canon qui porte sur les situations inhabituelles (fautes graves, maladie…), sans fournir aucune explication. Le prélat de 64 ans, qui était encore loin de l’âge de la retraite canonique (prévue à 75 ans), a récemment été absent de son ministère pour raisons de santé. Selon la presse mexicaine, des fidèles ont reproché à l’évêque d’avoir maintenu en fonction un prêtre de son diocèse, le père Horacio Lopez, accusé d’actes pédophiles par un garçon âgé de 11 ans au moment des faits. Celui-ci, aujourd’hui âgé de 24 ans, s’était plaint auprès de l’évêque en 2009, mais père Lopez n’a pas été inquiété, seulement déplacé dans un autre diocèse.

Mgr Gonzalo Galvan Castillo

Mgr Gonzalo Galvan Castillo

Lire la suite

L’Eglise Catholique australienne envoie une lettre de mise en garde aux entreprises soutenant le mariage homosexuel

Après les lettres et dépliants envoyés dans les écoles australiennes, l’Église Catholique locale poursuit son combat contre toute tentative de légalisation du mariage gay en s’adressant cette fois-ci directement aux entreprises du pays. Notamment celles qui supportent ouvertement une telle légalisation, et jusqu’à la Fédération Australienne de Football qui a confirmé avoir reçu une telle lettre. L’Église a, sans rire, fait part de sa « très grande préoccupation » et a accusé ces entreprises de « dépasser le cadre de leurs fonctions ». Une de ces lettres a été adressée a Steve Walsh, président de la société d’avocats Maurice Blackburn, par Michael Diggs de l’archidiocèse catholique de Sydney. Dans cette lettre, il est affirmé que l’Eglise est « une utilisatrice importante de biens et de services de nombreuses sociétés, locales ou internationales » et elle rappelle que la majorité de ses partenaires appartiennent à la foi chrétienne, que ce soit « les employés, les consommateurs, les partenaires, les fournisseurs ».

La lettre ouverte signée par les entreprises soutenant le mariage gay en Australie

La lettre ouverte signée par les entreprises soutenant le mariage gay en Australie

Lire la suite

Instrumentum laboris, le document préparatoire au synode : vers une reconnaissance partielle des couples homosexuels

Le document préparatoire au synode ordinaire d’octobre prochain, le dit Instrumentum laboris, a été présenté aujourd’hui, et il devrait servir de base au travail du synode. Il est basé principalement sur les consensus dégagés lors du synode extraordinaire voulu par le pape François en octobre dernier ainsi que sur les réponses à un questionnaire envoyés dans différents diocèses. Il représente un document décisif car il a pour cœur la question de la famille, un thème particulièrement important aux vues des différents mouvements législatifs visant, en Europe, à élargir le cadre familial traditionnel aux couples homosexuels. L’Instrumentum laboris est le fruit de huit mois de travail. Il concerne aussi le cas des personnes divorcés désireuse de recevoir la communion. Dans ce cas, selon le document, « l’hypothèse d’un itinéraire de réconciliation ou de chemin de pénitence sous l’autorité de l’évêque » semble faire désormais consensus. La problématique plus sujette à débat est bien sûr le cas de l’homosexualité, qui avait déjà été l’objet de fortes dissensions lors du synode extraordinaire d’octobre 2014. L’idée d’une position intermédiaire discuté en octobre dernier, où la relation homosexuelle n’est pas comparable au mariage homme-femme mais où serait reconnue l’importance du soutien mutuel dans le couple, avait été finalement retirée du texte final.

Le Pape François

Le Pape François

Lire la suite