Birmanie : la liberté religieuse en péril ?

Le projet de loi voté par le parlement birman et qui incorpore des lois sur la conversion religieuse et des lois sur la monogamie ne cesse d’éveiller les craintes concernant la préservation de la liberté religieuse, dans un pays dans lequel existe de fortes tensions entre les bouddhistes et la minorité musulmane Rohingya. Ces lois, votées par le parlement le 21 août dernier, font l’objet de fortes critiques de la part de l’association Human Rights Watch qui a demandé au président birman, Thein Sein, de refuser de la signer en l’état. Ces lois, en tenant compte d’autres lois votées précédemment concernant les mariages interreligieux, ont les faveurs de l’organisation bouddhiste ultra-nationaliste Ma Ba Tha (Association pour la protection de la race et de la religion). La loi vise à un recensement des conversions religieuses et à leur enregistrement officiel. Quiconque désireux de changer de religion doit avoir 18 ans et doit remplir un certain nombre de documents expliquant les raisons de ce choix.

Le président birman Thein Sein

Le président birman Thein Sein

Lire la suite

Népal : la nouvelle constitution est ressentie comme une menace par les minorités religieuses

Les chrétiens du Népal pourraient prochainement être interdits de participation aux services ecclésiastiques et autres activités religieuses après que l’État, majoritairement hindou, ait adopté une nouvelle constitution ce lundi. Afin de stabiliser un pays miné par la guerre civile de 2006, faisant 17.000 morts, le gouvernement népalais a accouché d’une première constitution post-monarchique qui contient des dispositions pouvant rendre les activités des chrétiens illégales. La crainte est qu’une loi pénale soit incluse qui empêche toute forme de conversion. Ainsi, l’article 31 (3) stipule que « quiconque agit en vue de convertir une personne d’une religion pour qu’il en embrasse une autre, ou tout acte ou comportement visant à miner ou mettre en danger la religion d’autrui sera punissable par la loi ». La sonnette d’alarme concernant cette disposition a été tirée par l’ONG World Watch Monitor qui craint une mesure anti-minorités.

Une église au Népal

Une église au Népal

Lire la suite

Israël : des rabbins libéraux créent un tribunal indépendant pour les conversions

Un groupe de rabbins israéliens vient de créer un nouveau tribunal indépendant religieux pour les conversions, défiant ainsi le monopole d’état des orthodoxes dans les affaires religieuses. Une petite révolution concernant les conversions, très codifiées et contrôlées en Israël. Ce nouveau tribunal n’a évidemment pas encore été reconnu mais sa naissance démontre bien les tensions relatives à ce monopole des orthodoxes, aux conceptions plutôt fermes sur certains aspects de la vie quotidienne et religieuse, et qui refusent une certaine forme de libéralisation des services religieux. Ce tribunal religieux est composé de 12 rabbins libéraux qui ont déjà commencé des processus de conversion pour six enfants. Le tribunal espère qu’un nombre élevé de conversion poussera l’État dans l’obligation de les reconnaître.

Entretien préalable à une conversion au judaïsme

Entretien avec des rabbins préalable à une conversion au judaïsme

Lire la suite