Après le Pape François, le Patriarche Bartholomée au chevet de la planète

Le patriarche œcuménique Bartholomée, qui exerce une primauté sur l’ensemble des chrétiens orthodoxes, s’alarme du changement climatique, dans un texte publié en français quelques semaines après l’encyclique sur l’écologie du pape François.Ce plaidoyer pour la défense de la création vient de paraître en France aux éditions du Cerf sous le titre « Et Dieu vit que cela était bon ». Primat de l’Église orthodoxe de Constantinople (3,5 millions de fidèles) depuis 1991, et à ce titre pourvu d’une prééminence honorifique sur l’ensemble des orthodoxes dans le monde (estimés à 250 millions), Bartholomée a fait de l’écologie un souci constant qui lui a valu le surnom de « patriarche vert ». Le pape François lui a d’ailleurs rendu hommage dès les premières pages de son encyclique « Laudato si’ » (« Loué sois-tu ») publiée le 18 juin, saluant en lui un « exemple remarquable » qui s’est exprimé « d’une manière ferme et stimulante » sur la « nécessité de se repentir, chacun, de ses propres façons de porter préjudice à la planète ».
Le patriarche Bartholomée Ier de Constantinople

Le patriarche Bartholomée Ier de Constantinople

Lire la suite