Début du procès de deux professeurs d’une école islamique de Birmingham accusés d’avoir frappé un enfant avec un bâton

Deux professeurs d’une école islamique de Birmingham accusés d’avoir battu un de leurs élèves avec un bâton à plusieurs reprises ont admis avoir fait preuve de cruauté envers l’enfant lors de leur premier jour de procès. Mohammed Siddique, 60 ans, et son petit-fils de 23 ans Mohammed Wagar, avait initialement nié toute forme de violence avant de changer leur fusil d’épaule au premier jour du procès à la Birmingham Crown Court. Tous les deux avaient utilisé un bâton pour frapper leur victimes et ce en au moins quatre occasion l’année dernière. La cour s’est félicitée de l’aveu de culpabilité des prévenus afin que soit lancé le message que ce type de comportement était « inacceptable et criminel ».

Les deux accusés,  à la sortie du procès

Les deux accusés, à la sortie du procès

Lire la suite