L’Eglise Catholique d’Ecosse présente ses « profondes excuses » pour les abus sexuels commis

Le plus éminent des archevêques catholiques d’Écosse, Philip Tartaglia, a fait part de ses plus « profondes excuses » aux victimes d’abus au sein de l’Église catholique d’Écosse. Ces excuses interviennent après un important examen au sujet d’allégations d’abus au sein de l’Église effectué par la commission mise en place à cet effet, la commission McLellan et qui a conclu que l’Église devait désormais donner sa priorité aux victimes encore en vie et de faire des « excuses indiscutables et non-équivoques ». La commission, qui a donc rendu son rapport, préconise huit recommandations, dont celle notamment de permettre une mise à jour de la ligne directrice de l’Église concernant la protection des adultes et des enfants vulnérables. Toutefois, comme l’a affirmé le chef de cette commission, le Très Révérend Andrew McLellan, il n’y a rien de « plus important que notre première recommandation : que le soutien aux victimes de ces abus soit une priorité absolue pour l’Église Catholique en Écosse. »

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Lire la suite

Le rapport de la commission d’enquête sur les abus sexuels au sein de l’Eglise Catholique d’Ecosse s’apprête à être publié

Les résultats d’une commission d’enquête sur l’Église Catholique d’Écosse au sujet de possibles abus sexuels au sein de l’institution s’apprête à être publiés. Les 11 membres de la commission McLellan avaient pour mission d’évaluer les procédures mises en place au sein de l’Église pour protéger les enfants et les adultes et s’assurer que l’Église est « un lieu sûr pour tous ». Cette commission est présidé par le Très Révérend Andrew McLellan, ancien modérateur de l’Assemblée Générales des Églises d’Écosse et ancien inspecteur en chef des prisons. Andrew McLellan va révéler les conclusions de son enquête lors d’une conférence de presse à Édimbourg en concomitance avec la publication du rapport final. La commission, mêlant écclésiastiques et membres issus de la société civile et de milieux associatifs, avait été créée en novembre 2013 par la Conférence épiscopale d’Écosse, en réponse à une série de scandales, ayant mené notamment à la démission du cardinal Keith O’Brien en février 2013 pour comportement sexuel indécent après les allégations de différents prêtres.

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Andrew McLellan, à la tête de la commission

Lire la suite