Conférence au Caire de hauts dignitaires religieux musulmans pour faire face à l’extrémisme

De hauts dignitaires religieux musulmans venus de plusieurs pays se sont réunis lundi au Caire pour travailler sur une stratégie commune afin de répondre aux édits religieux extrémistes alors que la région fait face à une menace sans précédent du groupe « Etat islamique ». Muftis et autres hauts dignitaires religieux venus notamment d’Asie, d’Afrique et du Moyen-Orient se réunissent durant deux jours dans la capitale égyptienne pour étudier les moyens de faire face à une vague de fatwas émanant de la mouvance extrémiste. « La souplesse vis-à-vis des fatwas d’excommunication (…) nous a conduits à ce que nous voyons maintenant: meurtres et effusion de sang sanctifié », a affirmé le Grand imam d’Al-Azhar Ahmed al-Tayyeb devant la conférence.

Le Grand imam d'Al-Azhar Ahmed al-Tayyeb

Le Grand imam d’Al-Azhar Ahmed al-Tayyeb

Lire la suite

Publicités

Le ministre du tourisme égyptien veut fermer les établissements empêchant l’entrée aux femmes portant le hijab

Le ministre égyptien du tourisme Khaled Abbas Rami a déclaré que tout restaurant ou service touristique qui interdirait la présence de femmes vêtues d’un hijab serait fermé. C’est dans une interview au journal El-Watan que le ministre a divulgué son intention : « Étant donné que 90% des femmes en Égypte portent le hijab, nous ne devons pas, nous ne pouvons pas prendre de telles décisions [interdire ces services aux femmes portant le hijab]. Nous refusons la discrimination sous toutes ses formes, qu’elles soient basées sur les habitudes vestimentaires, la couleur de peau ou la religion ». Il a ainsi affirmé que le gouvernement prendrait « des décisions immédiates » pour « fermer tout restaurant ou service touristique » pratiquant la discrimination sur ces présupposés.

Khaled Abbas Rami, ministre égyptien du tourisme

Khaled Abbas Rami, ministre égyptien du tourisme

Lire la suite

Egypte : incidents entre pro-islamistes et la police au matin de la fin du ramadan

Des heurts entre la police et des manifestants pro-islamistes ont fait au moins 6 morts le 17 juillet au Caire. D’autres incidents ont également eu lieu à Alexandrie. « Au moins six personnes sont mortes le matin de l’Aïd-el-fitr suite à des affrontements entre la police et des manifestants pro-islamistes », a indiqué le ministre égyptien de la Santé, sans préciser l’identité des victimes. Des partisans du président déchu Mohamed Morsi avaient organisé une manifestation après la prière du matin de l’Aïd-el-fitr. C’est à ce moment que les heurts ont éclaté. Mais d’après la police égyptienne, ils auraient attaqué un poste des forces de sécurité dans le quartier de Talbiya.

Mohamed Morsi, l'ancien président égyptien déchu

Mohamed Morsi, l’ancien président égyptien déchu

Lire la suite

Le Conseil des Eglises égyptien organise une conférence pour contrer l’athéisme

Selon le journal égyptien Cairo Post, le Conseil des Églises, instance religieuse créée en février 2013, va organiser le 16 juin au Caire une conférence visant à « contrer l’athéisme en Égypte ». Sous le slogan « L’Eglise face à l’athéisme », le Conseil a invité toutes les Églises égyptiennes et leurs dirigeants a participer à cette conférence qui se tiendra dans une école jésuite du Caire. Des représentants de l’Église Orthodoxe et Catholique feront un discours lors de cette conférence, notamment un sur l’athéisme vu à travers une perspective scientifique. Un atelier de travail pour les prêtres sera organisé afin de tirer des recommandations au terme de la conférence. Le Conseil des Églises inclut les coptes, les orthodoxes, les catholiques, les évangéliques presbytériens, les orthodoxes grecs et les anglicans. Ce Conseil avait été créé afin de trouver des axes communs à l’ensemble des Églises et à permettre des discussions continues entre elles pour faire face aux différents événements survenus récemment en Égypte.

Photo de groupe des membre du Conseil des Églises égyptiens

Photo de groupe des membre du Conseil des Églises égyptiens

Le présentateur égyptien Islam El-Beheiry condamné à 5 ans de prison pour blasphème

Le présentateur égyptien Islam El-Beheiry a été condamné samedi par la justice égyptienne à 5 ans de prison pour blasphème. Ce présentateur qui tient une émission, traduisible en « Avec l’Islam »,  le samedi soir sur la chaîne privée Al-Qahera Wal-Nas a pour thème principal l’Islam. Des poursuites avaient été engagées par un avocat qui considérait que l’émission représentait une attaque au clergé musulman, aux enseignements de l’Islam, un manque de respect des anciennes interprétations coraniques et faisait l’apologie d’une interprétation critique et personnelle des textes.De fait, El-Beheiry questionnait fréquemment, avec une véritable pensée critique, les prêches salafistes, très portés sur l’exégèse rigoureuse du Coran et des Hadiths, en vigueur en Égypte, et dont il tentait de démonter les arguments religieux. Pour la Haute Cour du Caire, El-Beheiry a violé la loi pénale qui considère l’insulte aux religions abrahamiques passibles de cinq années de prison. Cette plainte était soutenue par les plus hautes autorités religieuses d’Al-Azhar qui accusait El-Beheiry de « délibérément pousser les gens à questionner leur foi » et que les propos de son émission étaient une attaque contre les « valeurs de base et l’héritage de l’Islam ».

Islam El-Beheiry

Islam El-Beheiry

Lire la suite

En Egypte, un journaliste déguisé en juif orthodoxe dans les rues du Caire filme les réactions de la population

Dans le sillon de plusieurs initiatives journalistiques similaires, un journaliste égyptien a voulu jauger l’antisémitisme des habitants du Caire en filmant son passage dans les rues de la capitale, habillé en juif ultra-orthodoxe. La vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux, montre le journaliste vêtu d’un chapeau, de papillotes, et d’un costume traditionnel juif. Demandant sa route pour se rendre à la synagogue, le jeune journaliste a reçu des réactions diverses, pour la plupart largement agressives. Insultes, grimaces, bousculades, violences, l’homme a même dû essuyer une altercation avec une douzaine de jeunes qui l’ont entouré en l’insultant.

Lire la suite

Ahmed Arqan et Ibrahim Issa : deux véhémentes critiques égyptiennes de l’Islam

Je me permets ici de reprendre conjointement deux articles de blog paru sur l’excellent blog https://aslamtaslam.wordpress.com. Ils traitent d’abord du débat s’étant déroulé sur une chaîne égyptienne entre Ahmed Arqan, défenseur des droits de l’Homme en Egypte et Cheikh Zaid Sayyed Membre du Comité de la Fatwa d’Al-Azhar, débat houleux, puis d’une diatribe du présentateur égyptien Ibrahim Issa. Les deux articles ont pour sujet les nombreux points de convergence entre l’État Islamique, le texte coranique et la vie prophétique. Une sorte de remise en cause catégorique de l’adage qui voudrait que l’EL ce n’est pas l’Islam, ce n’est pas le Coran.

coran

Lire la suite