Un tiers des londoniens opposés à un maire musulman selon une étude d’opinion

Un londonien sur trois se sentirait mal à l’aise à l’idée qu’un maire musulman s’installe à la mairie de Londres, selon une enquête d’opinion menée par l’agence YouGov, agence spécialisée dans les enquêtes d’opinions sur la politique en Grande-Bretagne. Cette enquête, effectuée sur un échantillon de 1153 personnes, intervient moins d’un an avant les nouvelles élections, Boris Johnson, le maire actuel, quittant son poste en mai prochain. De fait, l’un des quatre candidats du Labour, le parti d’opposition au gouvernement, Sadiq Khan, est musulman, tout comme l’un des candidats conservateurs déclarés Syed Kamall. Selon l’étude, 31% des personnes interrogées se déclareraient donc « mal à l’aise » à l’idée qu’un musulman soit élu, quand 55% n’y verraient aucun inconvénient. Le nombre de musulmans à Londres, selon le recensement de 2011, est aujourd’hui aux alentours de 12,4%, soit 4 musulmans sur 10 en Angleterre qui y résident.

Sadiq Khan, candidat déclaré du Labour à la mairie de Londres

Sadiq Khan, candidat déclaré du Labour à la mairie de Londres

Lire la suite

Pegida transforme avec succès sa première participation à une élection à Dresde

Le mouvement allemand Pegida (Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident), qui a essaimé les rues de l’Allemagne de l’Est ces derniers mois et structurellement fortement attaché aux mouvements d’extrême-droite locaux, vient de réussir une percée considérable lors d’une élection anticipée à Dresde, dans l’est de l’Allemagne. Le mouvement a obtenu un peu moins de 10% des voix ce dimanche, un score plus élevé que ce que prévoyaient les observateurs qui n’accordaient à Pegida que 2% des votes, confirmant ainsi une réelle implantation de ses idées dans l’esprit des citoyens. Cette élection représentait un test pour le mouvement car c’est la première fois qu’il mettait en jeu sa crédibilité dans les urnes. La candidate Tatjana Festerling est donc arrivée en quatrième place dans cette élection municipale anticipée, due à la démission du maire conservateur sortant pour raisons de santé. Dresde était l’une des villes à l’avant-garde du mouvement, celle qui rassemblait le plus de participations, pas moins de 25.000 personnes pour 550.000 habitants, lors de manifestations nocturnes ayant interrogées toute l’Europe.

Tatjana Festerling, la candidate de Pegida à l'élection municipale de Dresde

Tatjana Festerling, la candidate de Pegida à l’élection municipale de Dresde

Lire la suite