En Alsace-Moselle, l’enseignement religieux fait de la résistance

Impensable ailleurs en France dans le secteur scolaire public, l’enseignement religieux perdure en Alsace-Moselle, une exception toutefois menacée par une récente proposition de l’Observatoire de la laïcité, qui a suggéré de rendre ces cours pleinement optionnels. « Aujourd’hui nous allons étudier la représentation du sacré à travers deux témoins, Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et Saint Benoît Labre »: nous sommes bien en 2015, dans un collège public de Metz, où une douzaine d’élèves de quatrième, attentifs, suivent leur cours de religion catholique hebdomadaire. Ce jour-là, ils sont invités par leur professeur de religion à réfléchir à des questions comme « Qu’est-ce qu’un témoin de Dieu ? » ou « Comment un pèlerin peut trouver Dieu ? » Certains paraissent incollables, notamment ceux qui suivent en parallèle des cours de catéchisme. D’autres hésitent: « Un pèlerin, c’est quelqu’un qui marche, euh… », bredouille une élève, tandis qu’une autre confond « conversion » avec « conversation ».

religion école Lire la suite