David Cameron et l’extrémisme islamiste, la fin de l’innocence – Extraits du discours (Partie 1)

Le premier ministre conservateur de Grande-Bretagne a donné aujourd’hui à Birmingham, la ville du Royaume-Uni, après Londres, avec la plus forte communauté musulmane, un long discours visant à offrir un plan d’action sur cinq ans dans la lutte contre le terrorisme et le radicalisme islamique. Il a dénoncé ouvertement certains problèmes dans l’intégration de certaines population, dans certaines zones du pays, qui laissent des jeunes dans un état de vulnérabilité tel qu’ils sont séduits par les avances de Daesh. La nouvelle charte contre le terrorisme que le gouvernement entend proposer en automne et dont Cameron a tracé ici les grandes lignes visera particulièrement les extrémistes qui endoctrinent les plus faibles, islamistes ou d’extrême-droite, pour les empêcher de leur laver le cerveau. Tel est en substance la teneur de son discours, énergique, aux prises de position certaines. Nous avons décidé de retranscrire en traduisant, les moments saillants de son discours qui ressemble à un grand déballage sur des pratiques culturelles, voire religieuses, qu’il ne veut plus tolérer. A noter que cela représente un changement notable dans le discours car David Cameron avait été jusqu’à présent relativement conciliant sur la question.

David Cameron durant son discours

David Cameron durant son discours

Lire la suite

Encyclique du pape François : les grands axes – Extraits

L’encyclique papale, écrit du pape visant à donner une vision globale de la plus haute autorité chrétienne aux évêques et fidèles – une sorte de discours de politique générale -, a été présentée aujourd’hui au Vatican, en présence de Bartholomée Ier de Constantinople, primat de l’Église orthodoxe de Constantinople. Le pape François n’a pas participé à cette présentation. Intitulée Laudato Si’ (Loué sois-tu), l’encyclique est composée d’une introduction, de six chapitres et de deux prières conclusives. Cette encyclique était particulièrement attendue, car portant principalement sur la question du changement climatique, ce qui relève aussi d’une prise de position d’une figure importante en vue de la grande réunion pour le climat COP21, prévue en décembre à Paris. Le fait même que le pape prenne position sur le sujet avait déjà soulevé quelques contestations, notamment aux États-Unis, de la part des mouvements conservateurs et républicains qui, pour une grande part, nient la raison humaine de ces changements. Selon le Cardinal Peter Kwodo Appiah Turkson, présent à la présentation, le but de cette encyclique « n’est pas d’intervenir sur le débat scientifique mais, dans la perspective donnée par l’encyclique, il est suffisant de dire que l’activité humaine est un des facteurs expliquant le changement climatique car cela implique la responsabilité morale lourde de faire ce que l’on peut pour réduire notre impact et empêcher les changements négatifs sur l’environnement. »

64354_encyclique-laudato-si-pape-francois-ecologie_440x260 Lire la suite