Le chef d’Al-Quaïda demande aux musulmans occidentaux de poursuivre la stratégie de la terreur

Le leader d’Al-Quaïda Ayman al-Zawahri a appelé, dans un enregistrement audio diffusé sur Internet ce dimanche, les jeunes musulmans des pays occidentaux à poursuivre des attaques de type loups solitaires et a appelé à une plus grande unité des militants islamistes : « J’appelle tous les musulmans qui peuvent causer des dommages à la coalition des croisés [les pays participant à la guerre en Irak et en Syrie] à ne pas hésiter. Nous devons nous concentrer à faire basculer la guerre au coeur des maisons et des villes de l’Occident Croisé, et particulièrement les Etats-Unis. ». Il a réaffirmé l’illégitimité de l’Etat Islamique, dont son groupe ne reconnait pas le califat, rappelant une nouvelle fois les désaccords entre les deux groupes rivaux.

Le chef d'Al-Quaïda Ayman al-Zawahri

Le chef d’Al-Quaïda Ayman al-Zawahri

Lire la suite

Publicités

Création d’un conseil européen des dirigeants juifs et musulmans

Des responsables cultuels ont créé à l’échelle européenne un Conseil des dirigeants juifs et musulmans, une première, afin de défendre les libertés religieuses en Europe et de lutter contre l’extrémisme, a-t-on appris jeudi auprès de l’un de ses cofondateurs. « C’est la première structure mêlant juifs et musulmans au niveau européen. Notre vocation, c’est la coopération, pas seulement le dialogue », a expliqué à l’AFP Moché Lewin, rabbin près de Paris et directeur exécutif de la Conférence des rabbins européens (CER). Ce conseil, le MJLC (Muslim-Jewish Leadership Council), a été lancé par la CER, qui rassemble près de 700 rabbins orthodoxes, le Secours islamique mondial, l’une des principales ONG musulmanes, et le Conseil islamique pour la République fédérale d’Allemagne.

Le rabbin Moché Lewin

Le rabbin Moché Lewin

Lire la suite

Bulgarie : des manifestations nationalistes contre les mosquées finissent en guerilla

A Plovdiv, la deuxième ville du pays, de nombreux blessés et 120 personnes arrêtées après des heurts violents entre manifestants nationalistes et la police. Les manifestants étaient descendus dans les rues pour protester contre l’initiative du Grand Mufti de Bulgarie, Mustafa Alish Hadji, la plus haute autorité religieuse musulmane du pays, qui réclamait que soient restitués des dizaines de lieux de cultes séquestrés par l’Etat bulgare, d’abord par les tsars, puis par la monarchie, puis par le régime soviétique. Cette demande a donc soulevé la protestation et engendré des tensions entre chrétiens et la minorité musulmane du pays, présente majoritairement aux environs de la frontière turque. Cela a donné lieu à plusieurs heures de guerilla urbaines entre plusieurs centaines de militants nationalistes et la police qui cherchait à protéger d’un assaut la mosquée principale de la ville. De nombreux blessés sont à signaler, notamment chez les forces de l’ordre.

Des manifestants nationalistes à Plovdiv

Des manifestants nationalistes à Plovdiv

Lire la suite

Inde : assassinat d’un libre-penseur et critique par des extrêmistes hindous

Après le meurtre ces dernières années de quatre blogueurs de la libre-pensée au Bangladesh, après les menaces qui continuent de peser dans ce pays sur les athées exprimant leurs opinions sur internet, c’est au tour de l’Inde d’être en proie à un meurtre visiblement lié à des opinions divergentes sur le religieux. C’est aujourd’hui que l’on a appris l’assassinat dimanche matin de Dr. Malleshappa Kalburgi, 77 ans, un sceptique indien bien connu qui s’est battu toute sa vie contre les superstitions, nombreuses en Inde et aux conséquences parfois tragiques. Il a été tué d’une balle dans la tête juste devant sa maison. Alors qu’il discutait au téléphone, quelqu’un aurait frappé à sa porte et il aurait ouvert avant de recevoir une balle dans la tête par deux hommes venus en moto.  Cet assassinat intervient presque deux ans jour pour jour après l’assassinat dans des conditions similaires d’un autre libre-penseur indien, le Dr. Narendra Dabholkar, dont les assassins n’ont toujours pas été appréhendés.

Dr. Malleshappa Kalburgi

Dr. Malleshappa Kalburgi

Lire la suite

Russie : une église vandalisée par des militants ultra-orthodoxes

Près d’un millier de manifestants se sont réunis dimanche à Saint-Pétersbourg pour protester contre la dégradation jeudi par des militants orthodoxes d’un bas-relief représentant un démon sur un immeuble du centre de l’ancienne capitale impériale. « Ce qui est arrivé est horrible. S’il est avéré que ce bas-relief a été détruit pour des motifs religieux, alors c’est un retour au Moyen-âge. C’est inadmissible », a fustigé l’une des manifestantes, Anna Astakhova, 35 ans. « Je suis moi-même chrétienne orthodoxe mais je ne soutiens pas cet acte absurde. L’art n’est fait pour offenser personne », abonde Galina Vanina, une autre manifestante de 60 ans. Le bas-relief vandalisé, qui représentait une créature mythologique aux ailes de chauve-souris et faisait partie du fronton d’un bâtiment datant du début du XXème siècle, était inscrit au registre du patrimoine architectural.

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

Lire la suite

Afghanistan : les Talibans condamnent les barbaries de l’Etat Islamique

Les Talibans ont condamné la vidéo dévoilée cette semaine et montrant un groupe de combattants de l’État Islamique  tuant un groupe de prisonniers afghans en les faisant exploser avec des explosifs. La vidéo, visiblement tournée en juin dans la province de Nangarhar, dans l’est de l’Afghanistan, a suscité la réaction des talibans, qui luttent pour la suprématie dans l’insurrection des extrémistes islamiques se déroulant en Afghanistan. « Une horrible vidéo a été dévoilée hier montrant des kidnappeurs qui se disent de Daesh martyrisant brutalement des chefs tribaux et des villageois avec des explosifs », affirme un communiqué posté sur le site des Talibans. Les Talibans, eux-mêmes fréquemment accusés de brutalité envers les soldats gouvernementaux qu’ils capturent, considèrent que les prisonniers ne devraient jamais être traités de cette façon. « Cette offense, et les autres actions brutales commises par une poignée d’individus ignorants et irresponsables sous le couvert de l’Islam et des musulmans, est intolérable », poursuivent-ils.

Membres du groupe Daesh en Afghanistan

Membres du groupe Daesh en Afghanistan

Lire la suite

Pour Idriss Déby, le président tchadien, « Boko Haram est décapité »

Le président tchadien, Idriss Deby Itno, a déclaré mardi soir que l’organisation islamiste nigériane Boko Haram était «décapitée», ajoutant que le défi était maintenant d’«éviter les actions terroristes» dans la région du lac Tchad. «Boko Haram est décapitée. Il y a de petits groupes éparpillés dans l’est du Nigeria, à la frontière avec le Cameroun. Nous sommes en mesure de mettre définitivement hors d’état de nuire Boko Haram», a affirmé le chef de l’État devant la presse nationale à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance du Tchad. «La guerre sera courte, elle va se terminer avant la fin de l’année et Boko Haram va disparaître avec la mise en place de la force mixte qui sera opérationnelle dans quelques jours», censée mieux coordonner les actions des différentes armées de la région (Nigeria, Tchad, Cameroun, Niger, Bénin), a promis M. Deby.

Idriss Déby, le président tchadien

Idriss Déby, le président tchadien

Lire la suite

Turquie : les principales autorités religieuses officiellement en guerre contre l’Etat Islamique

Les autorités religieuses turques s’en prennent officiellement à l’État Islamique, en dissociant totalement l’organisation terroriste de l’Islam, considèrant que les actions de l’État Islamique ne peuvent en aucun cas se rattacher à l’Islam. Selon un document émanant des instances des Affaires Religieuses turques [Diyanet İşleri Başkanlığı], instance qui chapeaute l’ensemble des services et doctrines religieux, notamment à l’étranger, pour la diaspora turque et musulmane, et présenté par son directeur Mehmet Görmez, les membres de Daesh sont des « bandits » engagés dans des campagnes « de meurtres et de pillages ». Selon eux, le monde islamique doit urgemment expliquer au monde en quoi l’interprétation de l’Islam par l’État Islamique est erronée. Il est appelé, dans les écoles coraniques, les mosquées, ou tout autre institut éducatifs, à prêcher contre les « fausses » doctrines de Daesh.

Mehmet Gömez, directeur des Affaires Islamiques turques

Mehmet Gömez, directeur des Affaires Islamiques turques

Lire la suite

Israël: un leader extrémiste juif, Bentzi Gopstein, interrogé par la police pour ses propos antichrétiens

La police israélienne a convoqué pour l’interroger ce mardi le chef d’une organisation extrémiste juive qui a défendu l’idée de brûler les églises chrétiennes de Terre sainte, en pleine inquiétude devant les exactions récentes imputées à la mouvance, a-t-elle indiqué. Bentzi Gopstein sera interrogé par une unité en charge des crimes de nature politique « sur ses déclarations relatives à l’incendie des églises », a dit une porte-parole de la police, Luba Samri, dans un communiqué. Lors d’un débat avec des étudiants d’écoles talmudiques, Ben-Zion (« Bentzi ») Gopstein a défendu la semaine passée l’idée de brûler les églises chrétiennes, en invoquant un commandement du Moyen Age ordonnant de détruire l’idolâtrie. Ces propos ont été tenus dans un climat sensible après une série de méfaits d’extrémistes juifs contre des Palestiniens et des lieux chrétiens en Israël et en Cisjordanie occupée.

Bentzi Gopstein

Bentzi Gopstein

Lire la suite

#notanotherbrother : la campagne britannique pour contrer les discours extrémistes sur les réseaux sociaux

La Quiliam Foundation, un think thank britannique visant à contrer l’extrémisme, et notamment l’extrémisme islamique, a lancé une campagne sur les réseaux sociaux visant à détourner de possibles amateurs au jihad du désir de rejoindre les rangs de Daesh. C’est en reprenant certains codes utilisés par Daesh dans ses vidéos et sur les réseaux sociaux que la Quiliam Foundation tente de rappeler la réalité de l’enrôlement dans les troupes de l’État Islamique. Accompagné du hashtag #notanotherbrother, nom donné à la campagne, les vidéos réalisées par la Quiliam Foundation grâce au financement participatif montre la réalité de l’engagement et de la guerre, et vise principalement comme public les jeunes britanniques.

Lire la suite