Bolivie : le Pape François demande pardon pour les crimes commis par l’Eglise envers les peuples indigènes

Le Pape François poursuit sa route sur le chemin difficile de la rédemption de l’Église, et des crimes innombrables commis au long des âges. Ce jeudi, le Pape François est revenu sur une page noire de son histoire, le génocide des populations autochtones d’Amérique du Sud à la suite de la découverte du continent. Il s’est ainsi excusé au nom de l’institution pour les péchés et les offenses commis par l’Église Catholique envers les indigènes. C’est en tant que premier Pape sud-américain que le Pape François a eu ces paroles fortes lors d’une rencontre avec des groupes indigènes et plusieurs activistes boliviens, en présence du premier président indigène de Bolivie, Evo Morales. Le Pape a assuré que les leaders sud-américains de l’Église ont par le passé commis « de graves péchés envers les peuples natifs d’Amérique et cela au nom de Dieu ».  Jean-Paul II avait pour sa part déjà commencé ce travail de mémoire, durant une visite en République Dominicaine en 1992, en s’excusant pour « la douleur et la souffrance » causée aux indigènes, dont l’âme était niée, durant les 500 ans de présence de l’Église sur le continent.

Le Pape François accueilli en Bolivie par Evo Morales, le président

Le Pape François accueilli en Bolivie par Evo Morales, le président

Lire la suite

Le Vatican défend le cardinal australien George Pell contre l’accusation d’avoir voulu étouffer des affaires de pédophilie dans le clergé

Le Vatican a apporté son soutien au cardinal australien George Pell, accusé d’avoir voulu étouffer une affaire de pédophilie. Cette communication vaticane est intervenue après que Peter Saunders, membre de la commission pontificale contre la pédophilie et ancienne victime du clergé, ait estimé dans une interview télévisé à Australia’s Channel Nine que le cardinal Pell avait eu une attitude « de sociopathe » dans sa gestion de cas d’abus sur enfants commis par le clergé local. Le cardinal Pell était à l’époque de l’affaire la plus haute autorité cléricale australienne.Peter Saunders considère que « son autorité est immense au Vatican et ce serait une grosse épine dans le pied de François s’il devait être autorisé à rester dans ses fonctions. Je pense qu’il est temps qu’il soit écarté, renvoyé en Australie et que le pape prenne la plus forte mesure contre lui. ». Depuis le début des années 2000, de nombreuses affaires de pédophilie dans l’église remontant aux années 60-70 sont devenues publiques, ce qui a amené à la mise en place de cette commission spéciale.

Peter Saunders, membre laïc de la Commission Pontificale contre la Pédophilie

Peter Saunders, membre laïc de la Commission Pontificale contre la Pédophilie

Lire la suite

Possible canonisation de Mère Teresa en septembre 2016

Le pape François pourrait proclamer sainte Mère Teresa de Calcutta (1910-1997), au cours du prochain « Jubilé de la miséricorde », le 4 septembre 2016, a indiqué un prélat de la Curie, alors que le Vatican ne confirmait aucune date. Selon les médias italiens, Mgr Salvatore Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, l’a assuré lundi, lors d’une réunion avec les autorités de Rome pour la préparation de ce Jubilé qui aura lieu de décembre 2015 à novembre 2016. Le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège a évoqué mardi une simple « hypothèse de travail », affirmant qu’il « est encore prématuré de parler d’une date déjà fixée pour la canonisation ».

Mère Teresa

Mère Teresa

Lire la suite