L’Eglise protestante de France va pouvoir bénir les mariages homosexuels

Les pasteurs de la principale Église protestante de France pourront désormais bénir, s’ils le souhaitent, les couples homosexuels mariés civilement, selon une décision adoptée dimanche à une large majorité par le synode, une quasi-première dans l’Hexagone. Sur la centaine de délégués de l’Église protestante unie de France (EPUdF) réunis à Sète (Hérault) et ayant pris part au vote, 94 ont voté pour la possibilité d’une bénédiction et trois contre, a indiqué le porte-parole de cette Église, qui incarne le courant historique du protestantisme français. « Ce qui m’a surpris, c’est l’excellente ambiance » lors de la session du vote, marquée par « la confiance et la fraternité », a déclaré à l’AFP le pasteur Laurent Schlumberger, président du conseil national de l’EPUdF. « Ce n’est pas une majorité qui a gagné contre une minorité. La décision intègre toutes les positions ». Dans un communiqué, l’EPUdF précise qu’il s’agit d' »un pas de plus » pour « accompagner les personnes et les couples », après 18 mois de réflexion et de débat.

Le pasteur Laurent Schlumberger pendant le synode du 14 mai à Sète

Le pasteur Laurent Schlumberger pendant le synode du 14 mai à Sète

Lire la suite