Arabie Saoudite : le National Géographic interdit de vente à cause de sa couverture

Le National Geographic du mois d’août 2015, traduit pour un public arabophone et disponible normalement en Arabie Saoudite, ne le sera pas ce mois-ci. C’est le rédacteur en chef du magazine qui l’a annoncé sur son compte twitter [@ngalarabyia], en arabe : « Chers lecteurs d’Arabie Saoudite, nous nous excusons pour le fait que vous ne puissiez obtenir le numéro du mois d’août. Selon la maison d’édition, le magazine est interdit d’entrée pour raisons culturelles ». Des raisons « culturelles » qui une fois de plus semblent religieuses. Il suffit d’en juger par la une du magazine ce mois-ci :

La une "censurée" en Arabie Saoudite du National Geographic

La couverture « censurée » en Arabie Saoudite du National Geographic

Lire la suite

Publicités

Pakistan : le parlement interdit la traduction en anglais de certains termes islamiques

Un certain nombre de mots islamiques seront bannis de toute traduction en langue anglaise dans le pays après le vote d’une nouvelle loi par le gouvernement pakistanais. La nouvelle législation, approuvée par le premier ministre Nawaz Sharif le 4 juin, stipule que les noms arabes sacrés tels que les mots « Dieu », « Mosquée » et « Prière » ne pourront plus être utilisés en anglais Cette loi est le fait du lobby des leaders islamiques du pays, dont les muftis Muhammad Naeem et Muneebu Rehman. Le premier a déclaré que cette disposition devait être « gravée dans la lettre et dans l’esprit », tandis que Rehman a expliqué que « certains termes religieux ont été décrits en arabe ». Cette disposition inquiète particulièrement la communauté chrétienne au Pakistan et les défenseurs de la liberté religieuse dans le pays.

Nawaz Sharif, le premier ministre pakistanais

Nawaz Sharif, le premier ministre pakistanais

Lire la suite

Les Pays-Bas s’apprêtent à interdire la burqa dans certains lieux publics

L’interdiction partielle des « vêtements couvrant le visage » est interprétée par plusieurs comme une nouvelle tentative d’interdire la burqa dans ce pays de 17 millions d’habitants, où quelques centaines de femmes, tout au plus, la portent. Vendredi, le premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, a déclaré que sa coalition avait préparé un projet de loi selon lequel il sera interdit d’être vêtu de manière à avoir le visage couvert dans les transports publics, les écoles, les immeubles gouvernementaux et les institutions médicales. Le but de la loi est d’établir « des normes claires » et de souligner l’importance de « la communication ouverte » dans la société néerlandaise, selon ce que des sources ont affirmé à la chaîne de nouvelles RTL.

Pays-Bas burqa

Lire la suite

Des ultra-orthodoxes juifs de Londres interdisent à leurs femmes de conduire

Des ultra-orthodoxes juifs de Londres ont défendu vendredi l’interdiction faite aux femmes de leur communauté de conduire leurs enfants à l’école en voiture, malgré les vives critiques de représentants juifs et du ministère de l’Éducation. « La communauté Belz s’impose une certaine rigueur. C’est le style de vie que nous avons choisi. Nous voulons seulement qu’on nous fiche la paix », a déclaré à l’AFP Yanky Eljanu, un membre de ce mouvement né au XIXe siècle à Belz, en Ukraine. La branche londonienne du mouvement est sous le feu des critiques depuis que ses responsables ont écrit aux parents pour rappeler qu' »aucun enfant ne sera admis dans notre école » si la mère les y conduit en voiture.

Des membres de la communauté hassidique Belz

Des membres de la communauté hassidique Belz

Lire la suite

Le Congo interdit le voile intégral dans les lieux publics

Le ministère congolais de l’Intérieur a interdit aux musulmanes de porter le voile intégral dans les lieux publics « pour prévenir tout acte de terrorisme et d’insécurité », a appris l’AFP samedi auprès du Conseil supérieur islamique du Congo.

« Le ministre de l’Intérieur, Raymond Zephiryn Mboulou, nous a notifié la décision d’interdire le voile intégral chez les femmes musulmanes. La décision est prise pour prévenir tout acte de terrorisme et d’insécurité », a indiqué à l’AFP El Hadj Abdoulaye Djibril Bopaka président du Conseil supérieur islamique du Congo.

Raymond Zephirin Mboulou, le ministre de l'intérieur congolais

Raymond Zephirin Mboulou, le ministre de l’intérieur congolais

« Les femmes musulmanes ne peuvent désormais mettre leur voile intégral qu’à la maison, dans les lieux de culte mais pas dans les milieux publics », a-t-il ajouté, précisant cependant que les « femmes qui portent le voile intégral ne représentent qu’une infime minorité ». « La décision de l’autorité est bonne parce qu’il y a eu des témoignages selon lesquels des non musulmans se cachaient derrière le voile intégral pour commettre des actes inciviques », a poursuivi M. Bopaka. Les autres types de voile ne sont pas concernés par l’interdiction du gouvernement.

Lire la suite