Le Vatican s’exprime sur la victoire du « Oui » au référendum irlandais concernant le mariage homosexuel

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État de l’État du Vatican, a donné son sentiment officiel sur la victoire du « Oui » au référendum irlandais sur la légalisation du mariage homosexuel, dont nous avions traité ici des enjeux. Il a ainsi défini le mariage homosexuel comme « une défaite pour l’humanité ». C’est ainsi qu’il s’est exprimé lors de la remise du prix Économie et société à Rome. Il poursuit : « Je suis triste de ce résultat. L’Église doit tenir compte de cette réalité, en ce sens qu’elle doit redoubler ses efforts d’évangélisation. Je ne crois pas que l’on puisse parler d’une défaite des principes chrétiens mais d’une défaite pour l’humanité ». Le secrétaire d’État a fait référence aux propos de l’archevêque de Dublin, Diarmuid Marin, juste après la victoire des pro mariage homosexuel : « Comme l’a dit l’archevêque de Dublin, il faut continuer l’effort d’évangélisation de notre culture.« 

Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican

Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican

Lire la suite

Référendum en Irlande sur le mariage homosexuel : les enjeux

Vendredi se tiendra en Irlande un référendum sur la légalisation du mariage homosexuel. Dans un pays fortement influencé par le dogme chrétien, c’est une petite révolution. L’Irlande pourrait donc devenir le 21ème pays à autoriser le mariage homosexuel, le premier par référendum. Depuis 2011, le mariage civil des homosexuels est autorisé, ce qui avait déjà démontré un véritable changement dans les mentalités, surtout quand l’on songe que l’homosexualité n’a été décriminalisée qu’en 1993. Selon les sondages, le « Oui » l’emporterait assez largement, une large fourchette favorable lui étant donnée, entre 53 et 69%. Néanmoins, les sphères d’influence religieuses ont mis en place une campagne agressive pour contrer les partisans du « Oui », campagne qui semble porter ses fruits car les votants déclarant vouloir voter « Oui » déclinent à mesure que le référendum se rapproche. Les arguments tenus par les tenants du « Non » se rapprochent globalement de ceux rencontrés en France et relayés par le mouvement Manifs pour tous, pour qui la famille c’est une mère et un père.

Une affiche de campagne du

Une affiche de campagne du « Non » pour le référendum

Lire la suite