L’archevêque John Nienstedt, fortement soupçonné d’avoir couvert des faits de pédophilie, démissionne

L’archevêque de St-Paul et de Minneapolis, John Clayton Nienstedt, a démissionné de ses fonctions après plusieurs années de pression suite aux accusations répétées d’avoir couvert des faits de pédophilie relevant de son archidiocèse. Ils concernaient Curtis Wehmeyer, prêtre de l’Église du Saint-Sacrement de St-Paul, condamné à 5 ans de prison pour viol sur deux enfants, et peut-être un troisième dans le Wisconsin. Cette démission rentre dans le cadre de la volonté du pape François de réduire l’impunité des membres haut-placés de l’église, notamment en ce qui concerne les évêques omettant volontairement de dénoncer des faits de pédophilie, ce qui a aboutit à la création d’un nouvelle instance judiciaire. Cette démission fait suite à la décision vaticane d’enfin juger l’archevêque Jozef Wesolowski, accusé de plusieurs viols sur enfants et de possession d’images pédo-pornographiques. Plus tôt ce mois-ci, un procureur avait lourdement chargé l’archidiocèse de St-Paul et de Minneapolis, accusant l’institution d’avoir « fermé les yeux » concernant des rapports répétés concernant le comportement inapproprié de l’un de leurs prêtres. Ces charges interviennent deux ans après que Jennifer Haselberger, ancienne archiviste de John Nienstedt, affirme que celui-ci avait menti au public et qu’il était au courant des agissements de ce prêtre.

John Nienstedt

John Nienstedt

Lire la suite