Création d’un conseil européen des dirigeants juifs et musulmans

Des responsables cultuels ont créé à l’échelle européenne un Conseil des dirigeants juifs et musulmans, une première, afin de défendre les libertés religieuses en Europe et de lutter contre l’extrémisme, a-t-on appris jeudi auprès de l’un de ses cofondateurs. « C’est la première structure mêlant juifs et musulmans au niveau européen. Notre vocation, c’est la coopération, pas seulement le dialogue », a expliqué à l’AFP Moché Lewin, rabbin près de Paris et directeur exécutif de la Conférence des rabbins européens (CER). Ce conseil, le MJLC (Muslim-Jewish Leadership Council), a été lancé par la CER, qui rassemble près de 700 rabbins orthodoxes, le Secours islamique mondial, l’une des principales ONG musulmanes, et le Conseil islamique pour la République fédérale d’Allemagne.

Le rabbin Moché Lewin

Le rabbin Moché Lewin

Lire la suite

Publicités

Israël : grève des écoles arabes en solidarité avec les chrétiens

La plupart des écoles arabes d’Israël ont fait grève lundi en solidarité avec les établissements scolaires chrétiens, eux-mêmes en grève depuis la rentrée pour réclamer davantage de fonds publics, ont indiqué des sources arabe, chrétienne et officielle. La quasi-totalité des 450.000 élèves des écoles arabes ont été privés de cours lundi, ont indiqué à l’AFP Jafar Farah, directeur du centre Mossawa, une organisation qui milite pour les droits des Arabes en Israël et suit de près le mouvement, et Boutros Mansour, porte-parole des écoles chrétiennes. « Une majorité des établissements arabes ont suivi la grève« , a confirmé un porte-parole du ministère israélien de l’Education sans donner plus de précision.
« Certains enseignants ont été obligés de faire cours », a indiqué Jafar Farah, qui a parlé de « pressions » exercées par le ministère de l’Education sur les responsables des établissements dans les villes où cohabitent juifs et arabes comme à Haïfa (nord) et Ramleh (centre).

Israeli Arab Maram Faour, a teacher from the Arab town of Kabul gives an Arabic class to Israeli schoolchildren in a school at the northern Israeli village of Yokneam, Tuesday, Dec 20, 2011. In an educational revolution of sorts, a growing number of Israeli schools are taking a novel approach to the instruction of Arabic They're hiring Arab teachers. The initiative is about far more than teaching children a new language. Educators say they hope to break down barriers in a society where Jewish and Arab citizens have little day-to-day interaction and often view each other with suspicion.(AP Photo/Oded Balilty)

Lire la suite

Londres : forte hausse des actes antisémites et anti-musulmans

Les actes de violence à l’encontre des communautés juives et musulmanes seraient en forte hausse à Londres, selon les derniers chiffres donnés par la police sur les 12 derniers mois. Concernant les actes antisémites, une hausse de 93,4% d’actes violents a été recensée, de juillet 2014 à juillet 2015, ce qui fait 499 actes antisémites dans la seule Londres, contre 258 l’année précédente. Cette hausse intervient dans les quartiers où vivent de fortes communautés juives et serait liée aux différents évènements du monde, notamment le conflit israëlo-palestinien et les attaques terroristes, un pic ayant été constaté après les attentats de Charlie Hebdo. Cette hausse est constante depuis 2000, mis à part une parenthèse de baisse entre 2010 et 2013.

London diversity

Lire la suite

Le président israélien Rivlin reçu par le pape sur fond de contentieux entre l’Eglise et Israël

Le président israélien Reuven Rivlin a été reçu jeudi pour la première fois par le pape François, dans un contexte tendu par divers contentieux entre l’Eglise et l’Etat en Israël, alors que le Vatican a reconnu l’Etat de Palestine. Selon des journalistes présents dans le Palais pontifical, M. Rivlin, accompagné de sa femme, s’est entretenu pendant une demi-heure avec François avant de rencontrer le secrétaire d’Etat Pietro Parolin. Le pape a offert à M. Rivlin un médaillon de bronze qu’il n’avait jamais offert auparavant à ses hôtes, formé de deux blocs séparés entre lesquels était représenté un rameau d’olivier en signe de paix. Tout autour du médaillon était inscrit: « recherche ce qui unit, surmonte ce qui divise ».

Photo de la rencontre entre le président israëlien Reuven Rivlin et le Pape François

Photo de la rencontre entre le président israélien Reuven Rivlin et le Pape François

Lire la suite

Grande-Bretagne : une école élementaire juive ultra-orthoxe accusée d’endoctrinement

Une école juive ultra-orthodoxe britannique de Londres, la Beis Rochel boys’ school, est sous le feu des critiques après que le journal The Independent ait eu accès à certains documents qui étaient donnés aux élèves. Des enfants anglais de trois ans apprenaient donc dès le jardin d’enfant que les « non-juifs » étaient le « mal ». Les enfants sont très tôt mis au courant des horreurs de la Shoah. C’est un lanceur d’alerte qui a montré les documents aux journalistes, documents donnés donc à des jeunes enfants de 3 ou 4 ans, où il leur est demandé de répondre à certaines questions relatives à la fête du 21 Kislev, célébrant la fuite de Rabbi Yoel Teitelbaum des mains des nazis. Les nazis, dans le document, sont définis uniquement comme « goys », c’est-à-dire les non-juifs.

Logo de l'école Bais Rochel

Logo de l’école Bais Rochel

Lire la suite

Israël : les écoles chrétiennes n’ont pas fait leur rentrée

Les portes des 47 écoles chrétiennes d’Israël sont restées closes mardi matin, privant 33.000 élèves de rentrée faute d’un accord avec les autorités israéliennes sur le financement de l’enseignement chrétien dans l’Etat hébreu, a indiqué un responsable à l’AFP. « Toutes les écoles sont fermées à la suite d’un appel à la grève illimitée », a indiqué Botrus Mansour, qui fait office de porte-parole des écoles chrétiennes en Israël. L’enseignement chrétien et les autorités israéliennes se livrent depuis plusieurs mois un bras de fer autour du budget alloué par l’Etat aux écoles chrétiennes et à leurs 3.000 employés. « Depuis un an et demi, nous sommes en discussions avec les autorités israéliennes et de nombreuses voix sont intervenues, même le Vatican. Il y a une semaine, le président Reuven Rivlin et le ministre de l’Education Naftali Bennett nous ont fait des déclarations très positives », a-t-il expliqué à l’AFP. « Mais au-delà des belles déclarations politiques, une semaine plus tard, nous n’avons toujours vu aucune proposition sérieuse. Nous avons tout tenté et il ne nous reste plus que l’option de la grève », a-t-il poursuivi.

Une école chrétienne en Israël

Une école chrétienne en Israël

Lire la suite

Israël : des rabbins libéraux créent un tribunal indépendant pour les conversions

Un groupe de rabbins israéliens vient de créer un nouveau tribunal indépendant religieux pour les conversions, défiant ainsi le monopole d’état des orthodoxes dans les affaires religieuses. Une petite révolution concernant les conversions, très codifiées et contrôlées en Israël. Ce nouveau tribunal n’a évidemment pas encore été reconnu mais sa naissance démontre bien les tensions relatives à ce monopole des orthodoxes, aux conceptions plutôt fermes sur certains aspects de la vie quotidienne et religieuse, et qui refusent une certaine forme de libéralisation des services religieux. Ce tribunal religieux est composé de 12 rabbins libéraux qui ont déjà commencé des processus de conversion pour six enfants. Le tribunal espère qu’un nombre élevé de conversion poussera l’État dans l’obligation de les reconnaître.

Entretien préalable à une conversion au judaïsme

Entretien avec des rabbins préalable à une conversion au judaïsme

Lire la suite

Israël: un leader extrémiste juif, Bentzi Gopstein, interrogé par la police pour ses propos antichrétiens

La police israélienne a convoqué pour l’interroger ce mardi le chef d’une organisation extrémiste juive qui a défendu l’idée de brûler les églises chrétiennes de Terre sainte, en pleine inquiétude devant les exactions récentes imputées à la mouvance, a-t-elle indiqué. Bentzi Gopstein sera interrogé par une unité en charge des crimes de nature politique « sur ses déclarations relatives à l’incendie des églises », a dit une porte-parole de la police, Luba Samri, dans un communiqué. Lors d’un débat avec des étudiants d’écoles talmudiques, Ben-Zion (« Bentzi ») Gopstein a défendu la semaine passée l’idée de brûler les églises chrétiennes, en invoquant un commandement du Moyen Age ordonnant de détruire l’idolâtrie. Ces propos ont été tenus dans un climat sensible après une série de méfaits d’extrémistes juifs contre des Palestiniens et des lieux chrétiens en Israël et en Cisjordanie occupée.

Bentzi Gopstein

Bentzi Gopstein

Lire la suite

Le président israélien menacé après avoir dénoncé un « terrorisme juif »

La police israélienne a ouvert une enquête sur des menaces publiées sur les réseaux sociaux contre le président Reuven Rivlin qui a condamné le « terrorisme juif » après un incendie criminel ayant tué un bébé palestinien, a annoncé lundi son porte-parole à l’AFP. Le jour même de l’attaque anti-palestinienne vendredi, M. Rivlin a publié sur sa page Facebook un texte, en arabe et en hébreu, intitulé « plus que de la honte, je ressens de la douleur ». « La douleur du meurtre d’un petit bébé, la douleur de voir mon peuple choisir le chemin du terrorisme et perdre son humanité », écrit-il, alors que les parents et le frère du bébé Ali Dawabcheh, 18 mois, grièvement blessés sont toujours entre la vie et la mort. L’attaque, le fait de colons juifs selon les Palestiniens, a provoqué la consternation en Israël et provoqué un débat parmi Israéliens et Palestiniens sur l’« impunité » qu’accorderaient les autorités israéliennes aux extrémistes juifs. Aucun suspect n’a été arrêté jusque-là. « Malheureusement, il semblerait que nous ayons jusqu’ici traité le phénomène du terrorisme juif avec légèreté », ajoute le président, en appelant à prendre des mesures concrètes contre les auteurs de tels actes.

Le président israélien Reuven Rivlin

Le président israélien Reuven Rivlin

Lire la suite

Cisjordanie: un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque de colons israéliens

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été gravement blessés vendredi lorsque des colons israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie occupée, une attaque dénoncée comme un « acte de terrorisme » par Israël. Ce qualificatif très rare et les condamnations unanimes des dirigeants israéliens, le Premier ministre de droite Benjamin Netanyahu en tête, n’ont toutefois pas convaincu les Palestiniens. Ces derniers ont dit tenir le gouvernement Netanyahu « entièrement responsable » de la mort du bébé, y voyant la « conséquence directe de décennies d’impunité accordée par les autorités israéliennes au terrorisme des colons ». Des manifestations sont attendues après la prière de la mi-journée à travers les Territoires palestiniens, les islamistes du Hamas, au pouvoir à Gaza, ayant lancé dès jeudi un appel à une « journée de la colère » contre les agressions israéliennes.

La maison brûlée par des colons israéliens et dans laquelle a péri un bébé

La maison brûlée par des colons israéliens et dans laquelle a péri un bébé

Lire la suite