Un mémorial consacré à la mémoire des juifs déportés fait polémique en Grèce

L’inauguration ce weekend d’un monument en mémoire des juifs déportés de la ville grecque de Kavala a été annulée après une volte-face de dernière minute des autorités locales concernant la représentation de l’étoile de David, a-t-on appris de sources concordantes samedi. «J’ai été contacté jeudi par la maire de Kavala afin de savoir si nous serions d’accord pour que l’étoile de David n’apparaisse pas au centre de la plaque de marbre mais plutôt sur le côté», a indiqué à l’AFP Moses Constantinis, président du conseil central des communautés juives de Grèce (KIS). Dimitra Tsanaka, la maire de Kavala, commune de 63 000 habitants à quelque 150 km de Thessalonique, a confirmé cet échange, assurant qu’elle voulait «un symbole plus discret pour protéger le monument du vandalisme», et invoquant également des oppositions à la représentation de l’étoile de David parmi les membres de sa majorité.

Dimitra Tsanaka, la maire de Kavala

Dimitra Tsanaka, la maire de Kavala

Lire la suite