David Cameron ne veut pas que la BBC utilise le terme d’Etat Islamique pour parler de Daesh

Passe d’arme entre la légendaire BBC et le gouvernement conservateur de David Cameron. Une partie du groupe de députés du Parti Conservateur, appuyés par le premier ministre, a accusé la chaîne de légitimer le groupe terroriste Daesh, en continuant d’utiliser leur appellation durant leurs reportages. Une lettre, signée par 120 députés et envoyée la semaine dernière au directeur général de la chaîne Tony Hall, demandait de changer la dénomination du groupe islamiste dans le média, qui utilise en général le terme d’État Islamique. Tony Hall a répondu en disant qu’ils ne faisaient que nommer le groupe avec le nom « par lequel eux-mêmes se définissent ». « Personne, parmi ceux qui écoutent nos reportages, ne peut avoir de doutes quant à l’organisation auxquels ils ont affaire. Nous appelons le groupe par le nom par lequel eux-mêmes se définissent, et nous réfléchissons régulièrement à notre approche. Nous utilisons de plus des descriptions additionnelles pour aider à rendre clair ce à quoi nous nous référons, c’est-à-dire l’État Islamique tel qu’ils se définit ».

Rehman Chishti, député conservateur et initiateur de la lettre envoyée à la BBC

Rehman Chishti, député conservateur et initiateur de la lettre envoyée à la BBC

Lire la suite

Ed Miliband, le candidat du Labour, veut criminaliser l’islamophobie

Alors que les élections législatives se tiendront dans une semaine au Royaume-Uni, le leader du Labour Ed Miliband, parti de centre-gauche, a déclaré dans une interview exclusive au site Muslim News qu’il aggraverait le caractère pénal d’islamophobie, en lui conférant le caractère de circonstance aggravante. « Nous allons en faire une circonstance aggravante. Nous allons faire en sorte qu’il soit clairement marqué dans les registres de la police les crimes haineux en rapport avec l’islamophobie ».
Dans son manifeste électoral, le Labour milite déjà pour une tolérance zéro concernant les crimes haineux, au regard de l’augmentation des actes islamophobes et anti-sémites : « Nous allons lutter contre les préjugés avant qu’ils ne se développent, que ce soit à l’école, à l’université ou sur les réseaux sociaux. » Il a par ailleurs critiqué la loi anti-terroriste du gouvernement Cameron, votée récemment, de concert avec le Labour, qui ôtera des fonds au programme national visant à prévenir les extrémismes et qui, selon Miliband, déstabilise la communauté musulmane qui avait créé des projets pour la jeunesse.

Ed Miliband, candidat du Labour

Ed Miliband, candidat du Labour

Lire la suite