Attentat au Koweït : démantélement de la cellule terroriste à l’origine de l’attaque

Le ministre koweïtien de l’Intérieur a annoncé mardi le démantèlement d’« une cellule terroriste », responsable de l’attentat suicide anti-chiite qui a fait vendredi 26 morts alors que ses services traquaient d’autres cellules. « Nous sommes en état de guerre. Oui, nous avons démantelé une cellule terroriste mais il y en a d’autres cellules que nous allons frapper », a déclaré cheikh Mohammad Khaled Al-Sabah lors d’un débat parlementaire sur l’attentat. Il a ajouté que le riche émirat pétrolier avait révisé « toutes les mesures de sécurité, notamment autour des mosquées et de tous les lieux de culte ». Un kamikaze saoudien a fait détoner sa ceinture d’explosifs dans une mosquée chiite à Koweït lors de la prière  hebdomadaire du vendredi, tuant 26 personnes et blessant 227 autres. Les autorités ont indiqué avoir arrêté des suspects et déféré devant le parquet cinq d’entre eux, dont le chauffeur ayant déposé le kamikaze près de la mosquée et le propriétaire du véhicule utilisé à cette occasion.

Yacoub al-Sane, le ministre de la Justice et des Affaires Islmaiques du Koweït

Yacoub al-Sane, le ministre de la Justice et des Affaires Islmaiques du Koweït

Lire la suite