En Inde, le recensement religieux montre une baisse du nombre d’hindous et une hausse de la population musulmane

Selon le dernier recensement religieux en Inde, le nombre de personnes se déclarant de confession hindoue est passé sous la barre des 80% de la population pour la première fois depuis l’indépendance du pays. Le recensement montre aussi une hausse conséquente du nombre de musulmans. Ce recensement a été rendu public ces derniers jours en Inde, mais certains médias locaux insinuent que le gouvernement, mené par le premier ministre Narendra Modi, à la tête du Bharatiya Janata Partynationale et figure majeure du nationalisme hindou, aurait volontairement cherché à retarder la sortie de ces chiffres pour masquer la proportion grandissante des musulmans au sein de la population. Des membres de son parti ont toutefois affirmé que Narendra Modi se sentait particulièrement concerné par cette petite révolution religieuse. Le nombre d’hindous serait passé à 79,8%, un chiffre en baisse constante depuis les derniers recensements.

Narendra Modi, le premier ministre indien

Narendra Modi, le premier ministre indien

Lire la suite