Pour Idriss Déby, le président tchadien, « Boko Haram est décapité »

Le président tchadien, Idriss Deby Itno, a déclaré mardi soir que l’organisation islamiste nigériane Boko Haram était «décapitée», ajoutant que le défi était maintenant d’«éviter les actions terroristes» dans la région du lac Tchad. «Boko Haram est décapitée. Il y a de petits groupes éparpillés dans l’est du Nigeria, à la frontière avec le Cameroun. Nous sommes en mesure de mettre définitivement hors d’état de nuire Boko Haram», a affirmé le chef de l’État devant la presse nationale à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance du Tchad. «La guerre sera courte, elle va se terminer avant la fin de l’année et Boko Haram va disparaître avec la mise en place de la force mixte qui sera opérationnelle dans quelques jours», censée mieux coordonner les actions des différentes armées de la région (Nigeria, Tchad, Cameroun, Niger, Bénin), a promis M. Deby.

Idriss Déby, le président tchadien

Idriss Déby, le président tchadien

Lire la suite

Le Tchad interdit le voile intégral pour contrer Boko Haram

“Le gouvernement Tchadien s’est prononcé ce mercredi 17 juin, sur l’interdiction du port de la burqa et sur sa vente sur toute l’étendue du territoire nationale”, rapporte Al-Wihda Info. Une décision annoncée à la veille du début du ramadan et 48 heures après le double attentat perpétré dans la capitale N’Djamena par les extrémistes de Boko Haram au commissariat central et à l’école de police qui a coûté la vie à une quarantaine de personnes.Désormais, “les forces de l’ordre sont autorisées à investir les différents marchés à récupérer tous les socs de Burqa afin de les brûler et que les commerçants qui ne se plieront pas à cette mesure seront arrêtés et traduits devant la justice”, poursuit le site d’information tchadien.

Idriss Déby, le président tchadien

Idriss Déby, le président tchadien

Lire la suite