Soudan : des filles arrêtées et jugées pour avoir porté jupes et pantalons à l’Eglise

Les autorités soudanaises ont placé en détention 10 étudiantes chrétiennes, accusées de port de vêtements indécents, passibles de peines de justice, pour avoir porté des mini-jupes et des pantalons à l’Église. Les jeunes filles ont été arrêtées le mois dernier en face de l’Église Évangélique Baptiste dans la région de Nuba Mountains dans le Kordofan du Sud. Les filles, âgées de 17 à 23 ans, comptaient se rendre à l’Église pour une messe. Les accusations visaient initialement 12 filles, mais deux d’entre elles ont été relâchées, les autres seront jugées, risquant jusqu’à 40 coups de fouet. Amnesty International pour l’Afrique de l’Est a immédiatement dénoncé ces arrestations et demandé à ce que les 10 filles soient libérées : « Le Soudan doit abandonner les charges retenues et relâcher ces filles immédiatement. Un ourlet n’est pas un crime », a dénoncé Sarah Jackson.

Omar El-Béchir, le président soudanais depuis 1989

Omar El-Béchir, le président soudanais depuis 1989

Lire la suite